Nouveau naufrage en Méditerranée : révoltant et indigne d’un monde dit civilisé

naufrage-MediterranneeUne nouvelle tragédie vient de se passer en Méditerranée. Ce sont près de 500 personnes qui d’après les témoignages recueillis par le Haut Commissariat des Nations-Unies aux Réfugiés (HCR) auraient perdu la vie dans le naufrage d’un navire entre la Libye et l’Italie.

Ce sont de l’ordre de 1200 personnes qui sont mortes ou disparues depuis le début de l’année en essayant de traverser la Méditerranée pour fuir les guerres et la misère.

Alors que les dépenses mondiales d’armement viennent d’être évaluées par le SIPRI à 1700 milliards de dollars pour 2015, les autorités européennes en particulier refusent de dégager les moyens nécessaires pour la mise en place de programmes essentiels pour un accueil humain, solidaire et digne des migrants et réfugiés.

Cette nouvelle tragédie est révoltante et indigne d’un monde dit civilisé.

Le Mouvement de la Paix condamne ces politiques inhumaines et criminelles, aggravées par le récent accord entre l’Union Européenne et la Turquie, et rappelle ses prises de positions antérieures sur ces drames telles qu’exprimées dans ses communiqués des 26 juin et 9 septembre 2015.

Le 22 avril 2016

Le Mouvement de la Paix

 

Notre communiqué du 26 juin 2015 : Accueillir les migrants et éradiquer toute la misère dans le monde

Notre communiqué du 9 Septembre 2015 : La solidarité humaine et institutionnelle aux réfugiés doit s’accompagner d’initiatives pour des solutions politiques et économiques durables

image_print
Facebooktwittermail

4 pensees sur “Nouveau naufrage en Méditerranée : révoltant et indigne d’un monde dit civilisé

  1. Que de drames humains nous partageons sur notre planète Terre à cause d’obscurantisme et des bourreaux à son service !

  2. Il faut en finir avec le capitalisme mondialisé sinon nous allons vers une 3ième guerre mondiale qui sera Nucléaire et la fin de l’humanité, il y a urgence à réagir.

  3. Une politique plus saine et plus éthique est nécessaire, urgente, tant à l’égard des citoyens de la République française (casse des services publics et des droits du Travail, libertés rognées, inégalités et magouilles à Panama ou au Luxembourg etc.) qu’envers les réfugiés et autres migrants, victimes de nos guerres ou de nos égoïstes rapacités. Cela passe par plus de respect des lois et de l’humanité, bien oubliées par la mondialisation au profit d’une minorité ”entreprenante” ou ”méritante”.
    Ces naufragés auraient eu le droit d’aller et venir aussi facilement que les capitaux, ils n’auraient engraissé ni les passeurs ni les marchands de « sécurité ». Les milliards consacrés par nos états aux armements, à Frontex ou aux bakchichs pour Erdogan seraient bien plus utiles et plus productifs dans des mesures sociales et de pacifique « développement durable » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *