Rennes 1er et 2 Avril – Trois actions, une même détermination pour la Paix en Ukraine et partout dans le monde!


  1. Le 1 avril distribution de flyers à la sortie du restau U sur le campus universitaire de Villejean
  2. Le samedi 2 avril – à 15h – Rassemblement place de la République

A l’initiative du Mouvement de la Paix dans le cadre du weekend d’actions au plan national entre le 31 mars et le 4 avril : rassemblement d’une quarantaine de personnes, puis les participants ont rejoint le rassemblement initié par le Collectif de soutien au peuple Ukrainien place Foch.

Distribution de 400 flyers et rencontre avec la population, participation de militants du Mouvement de la Paix, ARAC, CGT, FSU. Une adhésion au Mouvement de la Paix.

Dans son intervention Roland au nom du Mouvement de la paix a rappelé le soutien du Collectif national des marches pour la paix à cet appel à un  weekend d’actions et a rappelé les objectifs de ce weekend d’actions, qui visait à réitérer notre condamnation sans appel de l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine, à rappeler notre condamnation de toutes les guerres, à appeler au soutien de notre appel international « maudites soient toutes les guerres passées et actuelles » qui a recueilli 9000 signatures.

Roland a notamment souligné les points suivants :

Premièrement

  • Réaffirmer notre condamnation totale de l’agression de la Russie contre l’Ukraine en violation du droit international
  • Exiger un cessez-le-feu immédiat et le retrait des troupes russes
  • Réaffirmer notre solidarité avec le peuple ukrainien

Deuxièmement

  • Réaffirmer l’urgence d’une solution négociée sous l’égide des Nations unies afin d’éviter l’engrenage inexorable de la guerre avec son cortège de morts et de destructions et la possibilité du pire en s’appuyant en particulier sur les accords de Minsk 2.

Troisièmement

  • Alerter sur le danger de l’utilisation possible de l’arme nucléaire et soutenir l’appel lancé par 16 prix Nobel de la Paix dont l’asso internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire (IPPNW) le réseau international pour l’élimination des armes nucléaires (ICAN international) et Le Bureau international de la Paix (BIP) « contre la guerre et les armes nucléaires », Appel aussi adressé aux dirigeants de Russie et l’Otan à ne pas utiliser d’armes nucléaires. Cet appel a recueilli 1 million de signatures en 5 jours.

Quatrièmement travailler à l’émergence de nouvelles relations internationales en tirant les leçons de ces évènements et plus généralement du passé

  • Affirmer la nécessité d’engager sans plus tarder une réflexion et des actions nécessaires pour exiger des changements importants des paradigmes qui prévalent dans les relations internationales, et à cet effet.
  • Tourner le dos aux politiques de militarisation, de domination et d’affrontement et le respect de la Charte des Nations Unies qui prohibe la guerre et appelle à la résolution pacifique des conflits.
  • Arrêter l’augmentation insensée et criminelle qui a conduit à doubler les dépenses d’armement en 20 ans lesquelles sont passées de 890 milliards de dollars en 1998 à 2000 milliards en 2021.
  • Arrêter le commerce des armes
  • Arrêter la modernisation des armes nucléaires et mettre en œuvre le TIAN (traité sur l’interdiction des armes nucléaires entré en vigueur le 22 janvier 2021
  • S’attaquer aux vrais problèmes de l’humanité faim-climat.
  •  Au-delà de la condamnation de l’agression russe ; réfléchir sur les processus qui ont abouti à cette situation catastrophique et en particulier sur les responsabilités de l’OTAN dont les violations successives du droit international tant en Yougoslavie, en Irak et en Libye ont eu un effet majeur sur la détérioration des relations internationales, sur la militarisation de celles-ci
  • Relancer parmi les initiatives, l’urgence au niveau européen d’une conférence paneuropéenne pour la paix et la sécurité mutuelle en Europe dans l’esprit des accords d’Helsinki de 1975
  • Organiser une conférence mondiale sous l’égide de l’ONU pour réaffirmer la nécessité de revenir à l’application du droit international, au respect de la charte des Nations Unies pour la résolution des conflits en cours tant en Palestine, au Moyen-Orient qu’en Afrique et ailleurs.


  
3. 2 avril – 16h Participation au rassemblement place Foch initié par le collectif de solidarité avec les Ukrainiens. Une centaine de participants

Prise de parole du responsable collectif de solidarité avec les Ukrainiens qui a rappelé le sens de ce rassemblement place Foch près d’une agence de la société générale pour demander que cette société arrête ses coopérations en Russie.

Puis prise de parole du Mouvement de la Paix qui a rappelé le sens de la journée nationale d’action et relu le texte de l’appel national et international du Mouvement de la Paix pour une issue négociée au conflit.

Puis témoignages de jeunes d’Ukraine et de Géorgie informant sur les actions de solidarités en cours.

Une minute de silence pour toutes les victimes.

A voir aussi, le JT de France 3 Bretagne, en replay.

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *