Le Mouvement de la Paix soutient la journée nationale d’action du 5 décembre 2019

Stop la guerre économique et son cortège de violences sociales
Stop la violence, stop la misère et les régressions sociales,
Justice sociale, solidarité, paix !

Les crises actuelles qui traversent et bouleversent notre société sont diverses et liées : sociales, économiques, culturelles et écologiques.

La réponse pour le bien-vivre de toutes et tous devrait être démocratique et apaisée dans ses méthodes et sociale, humaine et solidaire dans ses contenus.

Or la réponse du pouvoir actuel s’exprime par l’absence d’écoute et de dialogue, par la violence policière et la répression et le caractère régressif de ses propositions sociales, en particulier pour les retraites.

D’un point de vue économique et social on assiste à la mise en place de mesures inégalitaires, de régression sociale et de discriminations qui sont sources de violences et d’insécurité.

La réforme des retraites est à interpréter dans ce contexte et constitue une violente attaque contre un système de retraite par répartition qui est solidaire, alors que le système par points va fragiliser la vie de millions de retraités et de fait, allonger la durée d’activité et rétrécir la durée de vie tout en  enrichissant les compagnies privées d’assurances.

L’objectif principal du gouvernement est de limiter le montant des ressources consacrées aux retraites dans le PIB à 14 % du Pib 2017. Pourtant les ressources existent. En effet, les injustices fiscales et salariales, le chômage massif ainsi que l’évasion fiscale constituent des violences sociales et privent les budgets sociaux de l’ordre de 100 milliards d’euros par an.

Par ailleurs, le gouvernement  gaspille des milliards d’euros au profit du lobby militaro industriel français et prive les budgets sociaux et la transition écologique de ressources financières et scientifiques importantes en :

  • doublant les crédits consacrés au nucléaire militaire (de 3,4 à 6, 7 milliards par an – Loi de programmation, livre blanc de la défense et revue stratégique) pour la construction de nouvelles armes atomiques alors qu’à travers l’article 6 du Traité de Non-Prolifération Nucléaire (TNP) la France s’est engagée à les éliminer et que le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN), adopté par l’Onu en juillet 2017, prévoit l’interdiction de ces armes  illégales, dangereuses, couteuses, militairement inutiles, éthiquement inadmissibles. 
  • engageant des programmes pluriannuels de modernisation des armes nucléaires dont le coût global est évalué sur 10-15 ans entre 70 et 100 milliards d’Euros. (Loi de programmation et livre blanc de la défense et revue stratégique)

Toutes ces mesures sont contraires à la culture de la paix et de la non-violence définie par les Nations Unies mais aussi aux principes et valeurs des Constitutions de l’OIT (Organisation internationale du Travail) et de l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

Pour toutes ces raisons (1), le Mouvement de la Paix apporte son soutien aux mouvements sociaux en cours et en particulier à la journée nationale de grève et de manifestations du 5 Décembre 2019.

Le Mouvement de la Paix est par ailleurs conforté dans son positionnement, liant justice sociale, action climatique et désarmement nucléaire, par les déclarations du Pape François à Hiroshima et Nagasaki les 22 et 23 novembre 2019 lorsqu’il déclare solennellement que «l’utilisation de l’énergie atomique à des fins militaires est un crime», qu’«un monde sans armes nucléaires est possible et nécessaire», que «le temps est venu de renoncer aux armes nucléaires et de construire une paix collective et concertée» et enfin qu’il faut que l’argent consacré à ces œuvres de mort soit consacré à un développement humain et à la lutte pour le climat. (2)

Le 21 septembre 2019 lors de la journée internationale de la paix nous avons marché unitairement “Pour la paix, le climat, la justice sociale et le désarmement nucléaire”. Continuons d’agir ensemble. 

A Paris, le Mouvement de la Paix
Le 29 novembre 2019

 

 Voir ce communiqué en PDF

 

(1) Pour plus d’informations, voir le dépliant en cliquant ici, ou ci-dessous.

(2) Communiqué sur la déclaration du pape

 


Le flyer « STOP aux régressions sociales » en PDF

 

Facebooktwittermail

Une pensee sur “Le Mouvement de la Paix soutient la journée nationale d’action du 5 décembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *