Le Mouvement de la Paix condamne l’attribution de la Légion d’honneur au prince héritier d’Arabie saoudite

Légion d'honeur prince héritierLe prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Nayef, également ministre de l’Intérieur, a été décoré de la Légion d’honneur vendredi dernier, le 4 mars 2016, par le président de la République française François Hollande.

Le 2 janvier dernier, 47 personnes avaient été mises à mort en une seule journée dans ce royaume.

En 2015, 153 personnes ont été exécutées en Arabie saoudite, selon le décompte de l’AFP basé sur des chiffres officiels. C’est un niveau inégalé depuis 20 ans, dans ce royaume ultraconservateur régi par une interprétation intégriste et liberticide de l’Islam et qui exerce une répression féroce en particulier contre les femmes qui enfreignent des lois qui les privent de leurs droits les plus élémentaires.

Notre condamnation est d’autant plus forte que l’Arabie saoudite, avec la complicité des producteurs, vendeurs et financeurs d’armes, a aidé directement ou indirectement à armer Daesh.

La France a vraiment mieux à faire que de distribuer des Légions d’honneur à des personnes comme le prince héritier qui ne la mérite en aucune façon.

Le Mouvement de la Paix

Le 8 mars 2016

image_print
Facebooktwittermail

2 pensees sur “Le Mouvement de la Paix condamne l’attribution de la Légion d’honneur au prince héritier d’Arabie saoudite

  1. C’est bien un affreux, ce ministre de pétrodictature.
    Mais la responsabilité de Paris est primordiale, et ce depuis des années, dans un processus quasi-maffieux auquel apparemment l’Elysée a honte de participer.
    Selon la Polex,
    ” La France et ses gouvernants successifs n’ont pas aidé à solutionner le conflit israélo-palestinien en persistant à s’affirmer l’indéfectible allié de l’état colonial et militariste d’Israël, par un discours hypocrite du deux poids deux mesures. Cette attitude favorise et alimente la rancœur du monde arabo-musulman contre un Occident complice, nourrissant idéologiquement l’antisémitisme et le djihadisme.
    LES POLITICIENS QUI SE PRÉTENDENT « en état de guerre » AVEC LES INTÉGRISTES DE DAECH NE SERONT CRÉDIBLES QU’EN INVERSANT LEURS ORIENTATIONS DIPLOMATIQUES ET MILITAIRES AU MOYEN-ORIENT ET EN MÉDITERRANÉE.
    C’EST POSSIBLE SI LES CITOYENS FRANÇAIS ATTACHÉS A LA PAIX EXPRIMENT ASSEZ FORT LEUR CONVICTION : la guerre impérialiste n’est jamais la solution, mais la cause du mal.
    Nous sommes donc en droit d’exiger des dirigeants francais :
    – RUPTURE DES ALLIANCES PRIVILÉGIÉES DE LA FRANCE AVEC LES FAUTEURS DE GUERRE MOYEN-ORIENTAUX, TURQUIE, ARABIE SAOUDITE, QATAR ET AUTRES ÉMIRATS, SOUTIENS DES GROUPES DJIHADISTES, ET ARRÊT DES FOURNITURES D’ARMES FRANÇAISES À CES ÉTATS.
    – CONDAMNATION SANS AMBIGUÏTÉ DE L’OPPRESSION COLONIALE ISRAÉLIENNE EN PALESTINE, CISJORDANIE, JÉRUSALEM ET GAZA.
    – ARRÊT DES PROJETS OCCIDENTAUX ACTUELS D’UNE NOUVELLE INVASION DE LA LIBYE, QUI NE FERAIT QU’AGGRAVER LES CONSÉQUENCES DE LA PREMIÈRE ORGANISÉE PAR SARKOZY (déstabilisation des pays du Sahel, et multiplication des foyers islamistes en leur sein).
    – SORTIE DE LA FRANCE DE L’OTAN ET DE L’OBÉDIENCE AUX ÉTATS-UNIS, PREMIERS RESPONSABLES DU CHAOS DANS CETTE PARTIE DU MONDE. ”
    Lire l’intégralité du communiqué sur http://www.collectif-communiste-polex.org/Polex/communique080316.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *