En se retirant de nouveau d’un traité international de désarmement, Donald Trump menace la sécurité de la planète

Le Mouvement de la Paix condamne la décision annoncée par Donald Trump le 22 mai 2020 de retirer les Etats-Unis du Traité « Ciel ouvert » (« Treaty on Open Skies » en anglais). Ce traité signé en 1992 entre les États-Unis, la Russie et les pays de l’Otan autorise des vols réciproques d’observation du territoire des pays signataires pour contrôler leurs forces militaires et leurs mouvements. Signé par 34 pays et entré en vigueur en 2002, il a été conçu comme un instrument visant à la désescalade militaire entre l’OTAN et la Russie.

Il s’agit du troisième traité international dénoncé par le président des USA qui poursuit ainsi son entreprise de démolition des accords de sécurité internationale : après s’être retiré de l’accord sur le nucléaire iranien en 2018, Trump a remis en cause en 2019 l’accord sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (traité INF) qui portait sur la limitation des missiles terrestres de moyenne portée.

Le prochain sur la liste pourrait être le Traité « New Start » adopté en 2010 par les USA et la Russie qui limite à 1 550 ogives nucléaires la capacité stratégique de chacun des deux pays. Ce traité arrive à échéance en février 2021 et l’administration américaine semble opposée à sa reconduction. Par ailleurs, le Washington Post du 22 mai rapporte que l’administration de Donald Trump a évoqué la possibilité de procéder à un essai nucléaire, ce qui serait le premier test américain depuis 1992 et constituerait une nouvelle rupture grave avec les engagements pris dans le Traité d’Interdiction Complète des Essais nucléaires (TICE) de 1996. Les Etats-Unis ont signé ce traité mais ne l’ont pas ratifié, et même s’il n’est pas encore entré en vigueur, les puissances nucléaires en ont jusqu’à présent respecté les dispositions.

Si l’on ajoute le retrait de l’Accord de Paris sur le climat, on constate que Donald Trump n’hésite pas à remettre en cause des décennies d’efforts et de négociations diplomatiques. Sa volonté d’assurer l’hégémonie politique et économique des Etats-Unis par tous les moyens, y compris militaires, conduit à saper les fondements du multilatéralisme et les principes de la Charte de l’ONU.

Le Mouvement de la Paix déplore que la France et l’Union Européenne soient si timides dans leurs réactions aux décisions unilatérales de l’administration Trump et les appelle à s’y opposer vigoureusement. La situation internationale réclame des actes forts et déterminés, comme la signature et la ratification du Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN).

En cette période de pandémie mondiale, il est plus urgent que jamais de redéployer les sommes colossales vouées aux armements et à la militarisation de la planète vers les budgets consacrés à la santé, à l’éducation, au logement et à la satisfaction des besoins sociaux.

 

Le Mouvement de la Paix

Le 28 mai 2020

 

Voir ce communiqué en PDF

image_print
Facebooktwittermail

3 pensees sur “En se retirant de nouveau d’un traité international de désarmement, Donald Trump menace la sécurité de la planète

  1. Là où l’intérêt international voudrait que l’on ai un pompier Trump imbu de son ego délirant se comporte en incendiaire et menace ainsi la paix internationale.
    Il importe en effet que l’ensemble des autres pays du monde au nom de l’humanité condamnent sans appel cette irresponsabilité criminelle.

  2. Trump, mais ici aussi les “puissances” et leurs dirigeants cherchent à compenser la crise économique du système par des sur investissement dans l’armement

Répondre à Paule Lanta Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *