Déclaration du Mouvement de la Paix à l’occasion du 1er mai

A l’occasion du 1er mai : Journée internationale des droits des travailleur·euses, le Mouvement de la Paix appelle à participer aux rassemblements partout en France pour la paix, la justice sociale et pour la réalisation de tous les droits humains.


Le
Mouvement de la Paix a souvent souligné que le préambule de la charte constitutive de l’OIT (Organisation Internationale du Travail) stipulait dès 1919 que « Une paix universelle et durable n’est envisageable que sur la base de la justice sociale ». Avec l’agression de la Russie contre l’Ukraine, le 1er mai 2022 nécessite d’affirmer avec force la convergence entre les luttes des travailleurs pour leurs droits et la lutte pour la Paix.

C’est pourquoi Le Mouvement de la Paix souligne l’importance des déclarations communes des principales organisations syndicales dans plusieurs départements de France, qui comme celles d’Île-de-France ont «tenu à réaffirmer leur opposition résolue à toute forme de guerre dont elles constatent que ce sont toujours les travailleur·euses qui en payent le prix fort. Hier en Irak, en Libye, au Mali, en Syrie, mais aussi au Yémen, en Éthiopie… comme aujourd’hui avec la dramatique agression en Ukraine. Quelle que soit la couleur des avions et des chars, ils tirent sur des populations innocentes, sur les enfants et les travailleur·euses. Les réfugié·es, d’où qu’elles et ils viennent doivent être accueilli·es dignement et sans discrimination. Les citoyen·nes russes et biélorusses qui expriment leur opposition à la guerre doivent être soutenu·es. Nos organisations syndicales exigent l’arrêt immédiat des combats et le retrait immédiat des troupes russes du sol ukrainien. Elles expriment leur solidarité avec les peuples qui en subissent les conséquences.»

Heureusement, les peuples partout à travers le monde agissent sous des formes variées, y compris là où c’est le plus difficile, pour exiger la réalisation de leurs aspirations à travers la construction d’un monde de justice et de paix. Les moyens humains, technologiques, scientifiques et financiers existent. Pour cela il est absolument nécessaire de diminuer drastiquement les dépenses militaires mondiales qui, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, s’élèvent en 2021 à 2113 milliards de dollars – 1966 milliards d’euros (source SIPRI).

C’est pourquoi le Mouvement de la Paix appelle partout en France à se joindre aux manifestations du 1er mai organisées par les syndicats pour dire stop à toutes les guerres, à toute violence et pour appeler à l’action:

▶ Pour un monde de justice et de Paix ▶ Pour la solidarité et l’amitié entre les peuples, le rejet du racisme et de la xénophobie ▶ Pour le respect des droits humains ▶ Pour l’accueil inconditionnel et non discriminatoire des personnes réfugiées ▶ Pour stopper la militarisation du monde ▶ Pour un monde débarrassé des armes nucléaires ▶ Pour la résolution des conflits dans le cadre des Nations- Unies ▶ Pour l’égalité hommes/femmes ▶ Pour des médias débarrassés de l’emprise des multinationales et des lobbies du complexe militaro-industriel ▶ Pour la justice climatique  ▶ Pour une culture de la paix et de la non-violence.


Pour
l’avenir de l’humanité, il n’y a pas d’autres chemins que la paix.
Le 1er mai participons aux rassemblements organisés par les syndicats.


REJOIGNEZ LE Mouvement de la Paix: 
https://rejoindre.mvtpaix.org

 

Le Mouvement de la Paix – 9 rue Dulcie September 93400 Saint-Ouen

 

Voir cette déclaration en PDF 

Le 27 avril 2022

image_print
Facebooktwittermail

Une pensee sur “Déclaration du Mouvement de la Paix à l’occasion du 1er mai

  1. “Les citoyen·nes russes et biélorusses qui expriment leur opposition à la guerre doivent être soutenu·es”, certes.
    Mais n’oublions pas pour autant l’attitude de nos gouvernants (LeMaire, Boris Johnson, Biden…) qui aiguillonnent et arment les ukrainiens, et déclarent être en guerre contre le régime russe !
    Aussi, dans ce contexte de destruction (de sacrifice !) de l’Ukraine et bientôt du reste de l’Europe, il est regrettable de ne citer ni l’OTAN ni ses sicaires. Les nazis de Kiev ne jouent-ils pas un rôle similaire aux avatars d’al Qaeda… qui ont fait “du bon boulot” ? Je me rappelle que les USA avaient lancé le djihad contre les soviétiques, alors décrits comme envahisseurs de l’Afghanistan : les afghans d’aujourd’hui ont-ils une seule raison de se féliciter du “soutien à la démocratie” que nous leur avons généreusement prodigué ?
    Quant à l’exigence de justice sociale, les habituels profiteurs de guerre en rigolent quand la diabolisation des russes nous entraîne dans un nouveau cycle de spéculation et de misères. Sûr que si Londres et Paris sont menacés de bombardement, plus personne ne pensera à augmenter le SMIC et les retraites !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *