Bretagne : Les mobilisations pour la paix et la justice sociale de ce week-end à Brest


Les mobilisations pour la paix et la justice sociale de ce week-end en Bretagne et plus particulièrement à Brest le dimanche 9 janvier 2022 ont connu un réel succès.

Malgré une pluie battante sur l’ensemble de la Bretagne, malgré la crise qui a empêché de nombreux militants de rejoindre les initiatives, des centaines de personnes se sont réunies pour dire non à la militarisation de l’union européenne qui sera discutée par les 54 ministres de la défense et des affaires étrangères à Brest les 12 13 et 14 janvier 2022 dans le cadre de la définition de sa boussole stratégique.

Les comités du monde la paix d’Ille-et-Vilaine, des Côtes-d’Armor du Finistère du Morbihan de Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire ont multiplié les actions de distribution de tracts dans les universités et les IUT de l’Ouest.

La conférence internationale tenue à Rennes le samedi 9 janvier à Rennes en présence de délégations internationales venues participait à la manifestation de Brest et les par visioconférence a réuni une centaine de militants des quatre coins de l’Europe pour dire stop les guerres, stop les violences stop la misère .

Des militants et militantes des quatre coins de l’union européenne en France au Portugal en Espagne en Allemagne en Croatie en Italie au Portugal de Russie et des responsables et animateurs des principaux mouvements pour la paix au plan européen tel que le bureau international de la paix et le conseil national de la paix ont dialogué et réaffirmé non seulement leur opposition mais mais ont proposé non à l’augmentation des dépenses de terre et ont proposé toute une série de propositions alternatives de nature à se faire que l’union européenne réponde vraiment aux aspirations des peuples pour la paix la diminution des dépenses d’armement ; la justice sociale : les droits humains le climat et des solutions humaines à la crise migratoire.

Le samedi neuf 29 pour l’élimination des armes nucléaires dont fait partie de mon AP ont organisé un débat dans le cadre de la cité de Bretagne occidentale sur l’urgence du désarmement nucléaire de l’ami de la ratification du traité sur l’interdiction des armes nucléaires

Dimanche matin la maison de son syndicat à l’initiative des comités de paix de l’Ouest le meeting destiné à organiser un dialogue entre les participants la manifestation et délégations internationales a connu un vif succès avec 110 participants et deux heures de discussion vivante et riche

L’après-midi malgré la pluie entre 600 et 1000 personnes ont participé à une manifestation dynamique riche en couleurs des drapeaux des très nombreuses organisations politiques syndicales associatives ou de soutien aux migrants qui étaient présents et au coude à coude pour exiger une robe de paix et de progrès social et de solidarité.

Au cours de ces deux journées les militants des organisations membres du collectif marche pour la paix membres de K Alkan international (PCF DB Europe écologie les Verts générations et les citoyens présents ont multiplié les interventions pour mieux préciser les contours de leur proposition pour une robe de paix permettant de faire face aux défis du monde actuel tant au plan climatique sanitaire que sociale

Nous avons réaffirmé notre rejet de la boussole stratégique européenne qui vise à augmenter les dépenses militaires, à augmenter les crédits affectés au fonds européen de la défense destinée au soutien financier de l’industrie d’armement rejeté la création d’un groupe militaire européen d’intervention extérieure, le renforcement de la présence maritime de l’union européenne dans l’espace hindou pacifique le renforcement militaire de front texte pour une rime réponse militariste et répressive de la crise migratoire causée par la guerre et la misère, le programme se casse qui pour 80 milliards d’euros environ à construire un nouvelle avion plan européen.

Nous avons bien sûr exigé la ratification par tous les états européens du traité sur l’interdiction des armes nucléaires.

Parmi nos propositions la mise en œuvre d’une conférence paneuropéenne sur la sécurité commune pour la paix a été soutenue par de nombreux participants de même que la nécessité de trouver et de mettre en œuvre des programmes de coopération scientifique culturelle pour apporter des réponses humaines solidaires et sociales aux défis climatiques sanitaires et sociaux auxquels est confrontée les peuples de l’union européenne.

Au vu du réel succès de cette initiative le mouvement n’a fait appel tous ces comités à travers la France à faire délégations auprès des préfectures dans tous les départements pour demander des audiences mais aussi pour déposer officiellement des requêtes portant nos exigences pour union européenne agissant réellement pour la paix, le désarmement nucléaire, le climat justice social leur respect des droits humains un accueil digne des meilleurs, pour un monde enfin humain solidaire.

Le mouvement de la paix appelle également à agir auprès de tous les élus parlementaires pour attirer l’attention sur le danger que constitue le développement comme jamais de réponse militaire à des questions qui nécessitent des réponses politiques diplomatiques et économiques.

Le mouvement de la paix a décidé de lancer une session nationale partout en France des organisations à relayer cette pétition qui commencera dès le 12 janvier sur le thème non la militarisation de l’union européenne non la guerre non la misère n’ont pas violences oui à la paix grâce au progrès social et la réalisation concrète de tous les droits humains.

_____________________

Aux 54 ministres de la défense des affaires étrangères de l’union européenne présents à Brest en janvier 2022 nous disons non à une union européenne qui prépare de nouvelles guerres non à la militarisation de l’Europe non à la tutelle de l’OTAN sur l’union européenne non à la guerre dissolution de l’OTAN ratification du traité d’interdiction des armes nucléaires, oui à la paix grâce au progrès social et à la réalisation concrète de tous les droits humains.

 

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *