Célébration de l’entrée en vigueur du TIAN à Paris le 22 janvier 2021


Le rassemblement du 22 janvier à Paris, place de l’Hôtel de Ville, à l’appel de plus de 17 organisations dont le Mouvement de la Paix, a accueilli près de 100 personnes autour du ballon dirigeable “Abolition des armes nucléaires”.

Voici les associations qui ont pris la parole :

Patrice Bouveret est intervenu pour Abolition des armes nucléaires – Maison de Vigilance et pour ICAN France
Michel Cibot est intervenu pour l’AFCDRP / Maires pour la Paix (Association française des communes, départements et régions pour la paix)
Anne-Marie Bonnisseau, qui est intervenue pour le Collectif contre l’ordre atomique / ADN 75
Sylvie Brigot est intervenue pour Amnesty International France
Abraham Béhar est intervenu pour l’Association des médecins français pour la prévention de la guerre nucléaire (AMFPGN)
Fatima Cuny est intervenue pour la Commission paix et désarmement EELV 
Jean-Claude Audelan est intervenu pour le MAN
Christian Renou est intervenu pour MIR France (Mouvement International de la Réconciliation)
Edith Boulanger est intervenue pour le Mouvement de la Paix
Jacques Bordé est intervenu pour Pugwash France
Youki Takahata est intervenue pour Yosomononet France
 
 
 
  
 

22 Janvier 2021 : Entrée en vigueur du TIAN
Place de l’Hôtel de Ville à Paris
Déclaration du Mouvement de la Paix

Toutes et tous masqués, nous avons bravé les risques du coronavirus dans les transports parisiens pour fêter, ensemble, et trop peu nombreux par rapport à l’enjeu historique de cet évènement : celui de l’entrée en vigueur du TIAN. Une victoire des mobilisations de plus de 70 ans ! Mais en ce moment et depuis 1945, nous sommes toutes des personnes à risque ! tous, nous risquons les conséquences d’une explosion nucléaire –Arme de Destruction Massive qui tue donc indifféremment ses victimes comme les armes biologiques interdites depuis 1975 et les armes chimiques – malheureusement encore utilisées comme au Haut Karabagh en novembre dernier – mais interdites depuis 1993.

Le TIAN entre en vigueur ce 22 janvier : Quelle victoire !

Les 2 grands fléaux qui menacent l’humanité au XXIème siècle sont le dérèglement climatique et une explosion nucléaire ! La prévention de ces catastrophes dues aux activités de l’homme et de la femme (la parité approche) nécessite une lutte tenace – comme le souligne l’Appel international des Scientifiques lancé lors de la journée des sciences pour la Paix en novembre.
Les conséquences d’une explosion atomique sont immédiates, à moyen et long terme – sur le genre humain et sur l’environnement – pas ou si peu de secours envisageables – ( étude du CICR et de l’AFMPGN, notamment) – les dégâts sont planétaires …Des études scientifiques, médicales, sociales, économiques, psychologiques savent évaluer ces risques ( hiver nucléaire, famine, stress, cancers, …)

Folie, non-sens de faire croire que l’arme Nucléaire est notre assurance-vie ! En réalité, il faut le clamer : Elle assure notre insécurité extrême – Il est honteux et faux de faire croire qu’elle assure notre souveraineté, criminel d’envisager une telle menace sur les populations (comme l’assure notamment le Pape François), erroné de faire croire intentionnellement qu’elle a permis l’arrêt de la 2ème Guerre mondiale !

Espérons qu’un accident intentionnel ou non n’ait pas lieu, qu’aucune bombe n’explose, le danger a été réel puisqu’il est connu que Mme Pelosi, Présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, a discuté avec l’armée US pour que D. Trump n’accède plus aux codes des bombes américaines, les derniers jours de son mandat – Le monde n’a-t-il pas échappé à au moins 42 accidents militaires nucléaires ?

Imaginons que tous les pays respectent le TIAN, demain, donc ne mettent plus au point, ne fabriquent plus, n’entreposent plus d’armes nucléaires, ne menacent plus avec elles : que de changements bénéfiques pour les populations.

Saurons-nous dépenser cette manne de 4 à 6 Mds d’euros par an en France et de 72,9 Mds de § en 2019 dans le monde – entre 9000 et 115 000 € par minute, une bagatelle ? Ce ne sont pas les idées qui manquent :

Par exemple, améliorer nos services publics si utiles à la société – hôpitaux – établissements scolaires, indemniser les victimes des essais nucléaires en Algérie et dans les iles du Pacifique, mieux accueillir les migrants, etc…

Cela diminuera le pillage des ressources naturelles nécessaires à l’entretien et à la modernisation de toutes les armes et diminuera le nombre de déchets nucléaires, une part non négligeable venant des armées. Cela donnera du travail pour démanteler les quelques 280 bombes françaises pour plusieurs années ! Et cela libèrera les chercheurs vers des sujets purement civils…Les banques n’investiront plus dans le nucléaire militaire mais dans les énergies renouvelables à des fins civiles, comme elles devaient le faire après l’Accord de Paris.

Les bombes des USA stockées dans les pays de l’Europe membres de l’OTAN seront éliminées, le pouvoir de cette Alliance illégale en matière de droit international sera diminué et en sortir sera sans doute plus aisé ! Il faudra revoir le Traité européen qui confie actuellement à l’OTAN la Défense européenne.

Ce rêve est en bonne voie – Changeons de voie– dit Edgar Morin à 99 ans. Nous sommes la majorité dans le monde à vouloir que ces armes soient supprimées : elles deviennent en ce 22 janvier illégales au regard du droit international.

C’est une réelle victoire des mobilisations des citoyens de nombreux pays, depuis l’appel de Stockholm en 1950. Rappelons que le désarmement nucléaire constitue l’un des plus anciens objectifs de l’ONU puisqu’il a fait l’objet de la première résolution de son Assemblée Générale le 24 janvier 1946.

Le gouvernement français doit faire un geste politique lisible internationalement : ratifier le TIAN et le mettre en œuvre, comme les 8 autres pays possédant l’arme nucléaire. Le Collectif « en marche pour la Paix » a adressé une lettre à leur Ambassadeur à Paris. Nous demandons, tous, que des lettres soient envoyées aux Maires, Députés et Préfets de France pour exiger que notre pays s’engage vers le désarmement Nucléaire. Hier, jeudi 21 janvier, il y a eu un rassemblement avec le Collectif « en marche pour la Paix » près de l’Assemblée Nationale, haut lieu symbolique, et devant les ambassades des 4 autres Etats dotés de l’arme nucléaire et membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies (Russie, USA , Grande Bretagne, Chine). Présence du député J.P. Lecoq, co-auteur du 1er rapport sur le Traité de Non-Prolifération des armes nucléaires (TNP) à l’Assemblée nationale, 50 ans après son entrée en vigueur. Nombreux messages de soutien venus de France et de nombreux pays (Inde, Mexique, Usa, Grande Bretagne, Italie, Japon, Algérie, Tunisie, Croatie, Portugal, Belgique, Russie, Pérou, Canada Allemagne).

Plus de 50 initiatives ont lieu en cette fin janvier en France à l’appel de nombreuses associations, organisations, syndicats, partis politiques pour saluer l’entrée en vigueur du TIAN.

Ce n’est qu’une étape mais elle est essentielle pour mener la lutte pour un monde vraiment libéré des armes nucléaires, pour la construction de la Culture de la Paix.

Edith Boulanger

 
 
 
image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *