A Marseille : commémoration des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki


Le 6 août 2018 sous l’ombrière du Vieux-Port de Marseille s’est tenu un rassemblement, pour commémorer les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki.
Nous étions une quarantaine de participant.e.s pour marquer cette tradition importante pour le Mouvement de Paix, qui, au delà du devoir de mémoire toujours émouvant, nous procure l’occasion de sensibiliser les consciences à la menace que font peser les armes nucléaires.
Cathy Aubron est intervenue pour le Mouvement de Paix et Yves Perrin-Toinin pour l’Association des Médecins Français pour la Prévention de la Guerre Nucléaire. Un grand merci aux participant-e-s de leur fidèle soutien.

Intervention de Cathy Aubron, pour le Mouvement de la paix des BdR, sous l’ombrière du Vieux-Port, le 6 août 2018, à l’occasion de la commémoration des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki.

Cher.e.s ami.e.s pacifistes,

Merci à vous toutes et tous d’honorer une fois de plus de votre présence ce rendezvous si important pour le Mouvement de la Paix, qui depuis sa création, il y a 70 ans, œuvre avec ses partenaires pour l’élimination des armes nucléaires. Dans cet esprit, nous tenons à commémorer chaque année le triste anniversaire des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki pour sensibiliser les consciences à la menace que font peser ces armes sur l’avenir de notre planète.
Il y a 10 ans, nous avons joint, avec 467 organisations pacifistes réparties dans 100 pays, la campagne internationale ICAN pour l’abolition des armes nucléaires qui a reçu en décembre dernier le prix Nobel de la paix. En effet, alors que les négociations du Traité de Non Prolifération sont dans l’impasse à l’ONU à cause du véto des Etats détenteurs des armes nucléaires et membres du Conseil de sécurité, un nouveau traité a été créé, en complément du TNP et grâce aux travaux engagés depuis 2010 à l’ONU par ICAN; il s’agit du Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires
(dont l’acronyme est le TIAN) qui met l’accent sur les conséquences catastrophiques qu’entrainerait une explosion nucléaire aux plans humanitaire, environnemental, économique, et autres. Ce traité a été adopté en juillet dernier par 122 Etats, victoire que nous avons célébrée ici-même. Ce traité est en bonne voie puisqu’à ce jour, 60 pays l’ont signé et 15 l’ont déjà ratifié.
Le meilleur soutien provient de citoyens déterminés partout dans le monde. Déjà, une vaste majorité d’Européens veulent que leur gouvernement ratifie le TIAN. En France, d’après un sondage commandé le mois dernier à l’IFOP par le Mouvement de la Paix et le journal La Croix, 76% des personnes interrogées se prononcent pour que “ la France s’engage dans un processus d’élimination totale et controlée des armes atomiques, tel que prévu par les Nations-Unies”. Il est très important que nous nous exprimions à ce sujet et que nous signions et fassions signer autour de nous la pétition pour demander à notre président : “ Otez-vous la bombe du crâne! Si vous aimez cette planète, signez le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires!”.
Vous trouverez cette pétition en ligne sur le site du Mouvement de la Paix.
J’aimerais à présent vous lire un extrait du discours qu’une hibakusha, Setsuko Thurlow a prononcé à l’ONU en juillet de l’an dernier ( Setsuko a survécu au bombardement d’Hiroshima alors qu’elle avait 13 ans). Elle exprime tout d’abord sa profonde gratitude vis à vis de toutes celles et ceux qui ont contribué à l’adoption du Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires (délégations, organisations et secrétariat de l’ONU). Elle continue par ces mots: “ Au moment où nous nous réunissons pour célébrer cette extraordinaire réussite, marquons un temps d’arrêt pour percevoir les témoignages de celles et ceux qui périrent à Hiroshima et Nagasaki. En août 45 et depuis 72 ans, des centaines de milliers de personnes sont mortes et chacune portait un nom, chacune était aimée de quelqu’un. J’ai attendu ce jour pendant sept décennies et je suis remplie de joie qu’il soit finalement arrivé. MAINTENANT EST LE DEBUT DE LA FIN DES ARMES NUCLEAIRES!
Je me rappelle lorsque beaucoup d’entre nous nous sommes réunis en 2014 à Nayarit au Mexique. Le président de la conférence a dit: ”Nous avons atteint un point de non retour. Nous ne retournerons pas vers des politiques de dissuasion qui ont échoué. Nous ne retournerons pas vers le financement de la violence nucléaire au lieu de celui des besoins humains. Nous ne retournerons pas vers la pollution irréversible de notre environnement. Nous ne continuerons pas de risquer la vie des futures générations”.
Aux chefs d’Etats de par le monde, je vous en conjure: si vous aimez cette planète, vous signerez ce traité! Les armes nucléaires ont toujours été immorales; maintenant, elles sont aussi illégales!  Ensemble, allons plus loin et CHANGEONS LE MONDE!”

Je vais à présent laisser la parole à Yves Perrin-Toinin qui représente notre organisation partenaire, l’Association des Médecins pour la Prévention de la Guerre Nucléaire, qui à son niveau international a d’ailleurs initié la campagne ICAN.

Intervention d’Yves Perrin-Toinin.
Conclusion et appel à la participation au rassemblement devant la base d’Istres.
Le Mouvement de la Paix, en souvenir de toutes les victimes des bombes atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki, et afin que nul être humain n’ait à endurer les mêmes horribles souffrances, appelle à de grands rassemblements en France, le dimanche 14 octobre, sur tous les lieux où sont entreposées des armes nucléaires. Vous êtes invité.e.s en tant que partenaires, à participer au rassemblement qui aura lieu, pour la région PACA, devant la base aérienne d’Istres où sont stockées, certaines prêtes à l’emploi, des bombes atomiques, chacune d’une puissance 20 fois supérieure à “Little Boy”. Venez en nombre. Un car sera affrété au départ de Marseille et il suffit de s’inscrire auprès du Mouvement de la Paix des BdR. Nous avons besoin de vous et de votre détermination, selon l’exhortation de Setsuko, à changer le monde!
Merci de votre fidèle soutien!

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *