Toulouse : Crimes odieux, odieux fruits d’une culture de guerre


Crimes odieux, odieux fruits d’une culture de guerre


Le Mouvement de la Paix condamne avec la plus grande force les actes barbares commis à Toulouse et Montauban. Il tient à témoigner tout son soutien aux familles des victimes. Ces crimes odieux, dont le meurtre d’enfants innocents, nous révulsent le cœur et l’esprit. Aucune cause ne peut justifier une telle horreur. Le racisme, l’antisémitisme, la xénophobie sont intolérables ; ils gangrènent les esprits et engendrent la haine et la violence.


Au-delà de l’émotion suscitée par de tels actes, la société doit savoir faire face à leurs causes profondes. Ces crimes ont comme origines la haine entre les peuples, le rejet de l’autre et l’indifférence face à la souffrance humaine. Ils s’enracinent dans ce que nous dénonçons comme étant une culture de guerre.

Aucune instrumentalisation d’un tel acte, ni aucun amalgame d’aucune sorte ne seraient tolérables.

Des déclarations de hauts dignitaires de l’État sur la supériorité de certaines civilisations, et celles d’hommes et de femmes politiques contre les immigrés et stigmatisant certaines pratiques religieuses, alimentent cette haine et cette violence.

Ces actes nous rappellent que la violence engendre la violence. Ainsi, aucune guerre ni aucune arme ne peut se prévaloir de garantir notre sécurité. Au contraire, en cultivant la guerre nous semons et alimentons les haines à l’origine de tels actes.

Pour le Mouvement de la paix, l’enjeu est le dépassement de la vieille culture de guerre – héritage d’un passé de dominations, d’obscurantisme et d’ignorance – par une culture de la paix conçue comme « un ensemble d’attitudes et de comportements qui rejettent la violence et veulent prévenir les conflits en s’attaquant à leurs causes profondes et résoudre les problèmes par la voie du dialogue et de la négociation entre les personnes, les groupes et les nations ».

Ce choix entre culture de guerre et culture de paix, représente un véritable enjeu de société, de mode de relations et de développement économique sur lequel les peuples et leurs représentants ont à se prononcer dans la perspective de la construction des alternatives pour un autre monde.

L’unité nationale doit avoir comme points de convergences la valeur de la vie humaine et la tolérance. Inspirons-nous du préambule de  l’UNESCO, il prend un sens particulièrement vif : « Les guerres prenant naissance dans l’esprit des Hommes, c’est dans l’esprit des Hommes que doivent être élevées les défenses de la paix ».


Le Mouvement de la Paix
Paris, le 22 mars 2012


Contacts :
Pierre Villard : 06 82 92 29 46 – pierre.villard @mvtpaix.org
Presse : catherine.rio@mvtpaix.org – 01 40 12 72 34


LE MOUVEMENT DE LA PAIX
MAISON DE LA PAIX, 9 rue Dulcie September – 93400 Saint-Ouen
Tel : 01 40 12 09 12 – Fax : 01 40 11 57 87
Site web : www.mvtpaix.org – mail : national@mvtpaix.org
Agréé Association Nationale de la Jeunesse et d’Education Populaire

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *