Syrie : Lettre ouverte au Président de la République

Lettre ouverte pour un cessez-le-feu en Syrie à l’occasion de la Journée internationale de la Paix

Monsieur le Président,

Vous avez souligné le rôle de la France dans la crise syrienne en affirmant que la pression exercée a permis un accord qui est une première étape.

Le Mouvement de la Paix considère que la situation est à un point de tension inacceptable. Le rôle de l’ONU est bafoué dans cette crise qui ne se résoudra pas sans un accord politique sur place comme vous en convenez. Ce qui se joue dans ce moment particulier c’est la capacité de se référer au droit international. Ce chemin est le seul qui puisse permettre d’assurer la sécurité globale, déterminante pour les populations, et le renforcement des coopérations multilatérales, essentielles au regard des enjeux sociaux et environnementaux.

Le Mouvement de la Paix demande à l’État français de mettre en œuvre sa capacité à convaincre pour que la culture de la Paix et de la non-violence soit le cadre de la sortie de crise.

Conformément à la résolution 55/282 du 7 septembre 2001, le Mouvement de la Paix demande que le 21 septembre, Journée internationale de la Paix, soit une journée de cessez-le-feu [1], ouvrant l’espoir d’une amélioration rapide de la situation des populations, victimes de violence armée et qu’en cette occasion, le message du Secrétaire général de l’ONU en faveur d’une éducation pour la Paix, soit entendue.

Il n’est d’autre issue que la re-légitimation de l’ONU après les soubresauts que l’humanité vient de vivre. Dans ce sens, l’implication totale de la France serait honorable et en cohérence avec son histoire et son statut de pays hôte de l’Unesco.

Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre très haute considération.

Guillaume Du Souich

Co-Président du Mouvement de la Paix

 

[1] Message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée internationale de la Paix : « La Journée internationale de la Paix est un moment de réflexion – une journée au cours de laquelle nous réaffirmons notre conviction en la non-violence et appelons à un cessez-le-feu dans le monde entier. Nous demandons à tout le monde d’observer une minute de silence, à midi (heure locale), en l’honneur de toutes les personnes qui ont perdu la vie pendant les conflits et des survivants qui vivent chaque jour le traumatisme et dans la douleur… »

 

Saint-Ouen, le 18 septembre 2013

 

Contacts :

Jeannick Leprêtre : jeannick.lepretre@mvtpaix.org – 06 81 64 74 52 Guillaume du Souich : nouss@mvtpaix.org – 06 81 64 74 52 Presse: catherine.rio@mvtpaix.org – 01 40 12 72 34

LE MOUVEMENT DE LA PAIX

MAISON DE LA PAIX, 9 rue Dulcie September – 93400 Saint-Ouen

Tel : 01 40 12 09 12 – Fax : 01 40 11 57 87

Site web : www.mvtpaix.org – mail : national@mvtpaix.org

Agréé Association Nationale de la Jeunesse et d’Education Populaire

image_print
Facebooktwittermail

Une pensee sur “Syrie : Lettre ouverte au Président de la République

  1. Le respect du droit international aurait évité à la France et à ses alliés de soutenir, contre la république syrienne, les rebelles terroristes que le ministre Ledrian craint de voir déferler sur l’Europe à l’occasion de la prochaine reconquête par l’armée syrienne de sa région nord ouest (Idlib).
    Le droit international ne s’accorde pas avec les “lignes rouges” pour parvenir à un changement de régime, ni avec l’envoi de troupes sur un territoire souverain.
    Non à la participation de la France aux opérations impérialistes meurtrières, telles qu’en Yougoslavie, en Afrique et particulièrement en Libye, au Moyen Orient ! Sortons de l’OTAN, qui n’a plus de raison d’être depuis la chute du mur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *