Syrie : Non à la dérive guerrière

syrie-enfantLe Mouvement de la paix condamne l’initiative française de bombarder la Syrie, un Etat souverain, membre des Nations Unies, qui n’est pas en conflit armé avec la France, au prétexte de légitime défense envers Daesh. En effet, la légitime défense d’un pays se mesure au regard du droit international et de la Charte de l’ONU et doit être examinée par elle.

Ce faisant, le Chef de l’Etat persiste dans sa dérive guerrière alors qu’à l’unanimité le 17 Août 2015, le Conseil de Sécurité de l’ONU a souligné « que la seule solution durable à la crise actuelle en Syrie est un processus politique sans exclusive qui soit dirigé par les Syriens et qui réponde concrètement aux aspirations légitimes du peuple syrien en vue d’obtenir l’application intégrale des dispositions du Communiqué de Genève du 30 juin 2012 et souligne à cet égard la nécessité urgente pour toutes les parties de poursuivre cet objectif avec diligence et de manière constructive ».

Le Mouvement de la Paix demande fermement au Président de la République de stopper immédiatement les bombardements en Syrie, et d’engager toute l’énergie de la diplomatie française dans la recherche d’une solution politique dans l’esprit de la résolution du conseil de sécurité du 17 Août 2015, afin d’éviter une aggravation de la situation et une extension internationale de la guerre dont personne ne peut prévoir les conséquences ultimes.

Dans le même temps, la France doit agir pour que les Nations Unies définissent un mandat pour que des troupes mises à sa disposition et son commandement selon la Charte soient éventuellement déployées en toute légitimité pour protéger les populations, s’interposer, et même contenir puis réduire le périmètre de ce pseudo et prétendu État qui agresse actuellement une série de pays.

La France doit assumer toutes ses responsabilités quant à l’accueil des réfugiés et migrants, poussés sur la route de l’exode par le fracas d’armes trop souvent de marque française.

La guerre ne sera jamais une solution. Détruisant les sociétés humaines pour plusieurs générations, elle resurgit toujours et aboutit à des situations toujours plus monstrueuses.

 

Le Bureau National du Mouvement de la paix, mardi 29 Septembre 2015

Contact : 01 40 12 09 12

Facebooktwittermail

5 pensees sur “Syrie : Non à la dérive guerrière

  1. je relaie cette déclaration sur la page Face book front de gauche de ma région, la situation en Syrie devient explosive; j’ai pris la décision de relayer les posidion du MVTPAIX et je vous en informe …

    • Bonjour
      y a til un comité du mouvement de la paix dans cette ville
      seriez vous pret à nous aider à en creer un
      cordialement
      Roland Nivet

  2. Plus d’armes nucléaires , nous voulons tous vivre en paix
    IL faut faire cesser toutes les guerres , Trop de morts qui
    n’ont pas voulu cette barbarie , ce sont des enfants qui meurent chaque jour !
    Plus de drame , de grace je vous en supplie
    arrêtons et que tous les peuples du monde puissent vivre en paix et décemment , Il serait très utile de les aider , luttons vcontre la misère .

  3. Il est effectivement urgent de mettre fin à ce conflit plus impérialiste que religieux ou que “contre la dictature”. C’est urgent, depuis 2011… alors que d’innombrables destructions et massacres ont eu lieu en Syrie, dont la plupart sinon tous sont le fait des groupes armés soutenus par les pays de l’OTAN et leurs alliés du Proche Orient (pétro-dictatures, Turquie, Israël…).
    Parmi les fauteurs de guerre, la France a une place particulière qui a saboté la recherche d’une issue politique en bloquant les négociations de Genève, en armant des terroristes et en poussant au putsch contre les dirigeants choisis par les syriens lors de scrutins plutôt démocratiques. Tout cela pendant une campagne ignoble de propagande et de diabolisation du “régime dictatorial”, étoffée par des mensonges et des approximations dont l’accusation d’utilisation de sarin “contre son propre peuple”.

    Comme en Françafrique, comme en Libye, comme en Ukraine, le gouvernement de notre République des Lumières a été criminel, n’hésitant pas à violer la Charte de l’ONU au seul profit de quelques multinationales. Ainsi, la tentative ostensible et répétée (et vaine) de renverser le pouvoir légitime, quitte à bombarder Damas comme Hollande brûlait de le faire en 2013, serait passible de longues peines si seulement une cour internationale indépendante était saisie. Ainsi, le trafic de pétrole volé, et les sanctions peu étayées.
    Les “socialistes” français sont décidément fort nuisibles.
    L’intervention (à l’appel des syriens) de l’armée russe a fait bouger les lignes et réveille un peu le mouvement anti-guerre : tant mieux ; mais cela rapproche aussi le risque d’un conflit bien plus large, avec les USA qui continuent d’aider les “opposants”.

  4. Des pays de l’OTAN attaquent la Syrie, en même temps qu’ils envoient des inspecteurs voir qui à fait le coup !
    On marche sur la tête ! Quelle mortelle irresponsabilité !
    Voir le remaquable ouvrage de Daniele Ganser : “Les guerres illégales de l’OTAN” ou ici : https://www.youtube.com/watch?v=uE_ZFAyWcco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *