Pour une mobilisation européenne les 8 et 9 janvier 2022

« Pour une Europe agissant vraiment pour la Paix, le climat, le désarmement nucléaire, la justice sociale, les droits humains, et un accueil digne des migrants »

Les 12, 13 et 14 janvier 2022 les 27 ministres de la défense et 27 ministres des affaires étrangères de l’Union européenne (UE) tiendront un sommet à Brest (France) sur les questions de la défense et de la sécurité. Ce sommet abordera aussi vraisemblablement les aspects militaires du sommet des océans qui doit se tenir en février 2022 à Brest.
Cette réunion est donc d’une importance cruciale en matière de définition des orientations stratégiques de l’UE en ces domaines et donc pour la Paix.

Durant ce sommet seront vraisemblablement abordés, d’après les premières informations publiques, les dossiers suivants :

  • Le projet européen de « Boussole stratégique » examiné lors du dernier conseil des ministres de l’union européenne
  • La création d’une force de réaction rapide/force de projection extérieure de l’UE
  • L’augmentation des budgets militaires nationaux comme le demande l’OTAN
  • L’augmentation du Fonds Européen de Défense
  • La mise en place d’une présence militaire maritime dans la région indopacifique
  • La mise en œuvre d’un nouveau système aérien SCAF pour 80 milliards d’euros au minimum.
  • Le développement et le renforcement de Frontex
Toutes ces orientations seront définies, dans le respect des traités européens, et donc dans le respect des orientations stratégiques de l’OTAN comme le prévoit l’article 42 du Traité de Lisbonne.
C’est donc le moment d’agir et d’avancer des propositions pour la Paix
Contre les préparatifs de guerre qui seront sans nul doute à l’ordre du jour du sommet européen des 12, 13 et 14 janvier 2022 à Brest, contribuons au succès de la manifestation du 9 janvier 2022 à Brest en début après-midi.

Pour faire face aux logiques de guerre et de militarisation exigeons :

  • Une Europe de Paix et l’arrêt de la militarisation de l’UE
  • Des moyens afin de lutter contre le réchauffement climatique et pour protéger la vie sur la planète.
  • La diminution des dépenses militaires et la satisfaction des besoins sociaux (éducation, hôpitaux, climat, transports publics, salaires, etc.
  • L’élimination des armes nucléaires à travers le respect de l’article 6 du TNP et la mise en œuvre du Traité sur l’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN) entré en vigueur le 22 janvier 2021.
  • Le retrait des armes atomiques des États-Unis présentes sur le sol européen (Allemagne, Italie, Belgique).
  • La fin de la subordination de l’UE à l’Otan (23 États de l’UE sont membres de l’Otan).
Le conseil national du Mouvement de la Paix apporte son soutien à toutes les initiatives d’ores et déjà prévues par ses comités et les collectifs locaux en particulier dans l’ouest de la France.
Il appelle tous ses comités à faire le maximum pour participer à la manifestation publique dans les rues de Brest le 9 janvier début d’après-midi ou à organiser des actions dans leur commune pour les comités trop éloignés.
Le conseil national du Mouvement de la Paix appelle les organisations et mouvements partenaires ou amis dans chaque pays de l’Union européenne à contribuer au succès des deux journées du 8 et 9 janvier 2022 en étant présents à Brest les 8 et 9 janvier et/ou en mettant en place des actions publiques pour donner une dimension européenne à notre exigence commune d’une « Europe agissant vraiment pour la Paix, le climat, le désarmement nucléaire, la justice sociale, les droits humains, et un accueil digne des migrants ».
 
Le Conseil National du Mouvement de la Paix
Le 13 décembre 2021
 
 
 
Contacts : national@mvtpaix.org — paix.bretagne@gmail.com
 
 

Voir cette déclaration en PDF

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *