Non à tous les racismes et à l’anti-tsiganisme

Une violence absurde frappe la communauté Rom dans plusieurs villes en Seine-Saint-Denis suite à des rumeurs non fondées et relayées sur les réseaux sociaux, fabriquant les victimes (des enfants), les auteurs (les Roms) et les moyens (camionnette blanche).

Les démentis des autorités locales et préfectorales pour dégonfler ces rumeurs n’ont fait que l’agrandir, par l’effet de la défiance des médias et du pouvoir. Le lundi 25 mars, des expéditions punitives ont visé les camps Roms en Seine-Saint-Denis, accusés de rapts d’enfants.

Ainsi, à la violence de l’exclusion et de la marginalisation des Roms, s’ajoute une violence permise par l’absence de toute protection des campements et bidonvilles des Roms.
En effet, alors que les fausses rumeurs s’amplifiaient en particulier sur les réseaux sociaux, le pouvoir préfectoral n’a pas jugé utile de prévenir, rassurer et protéger.

Qui a donc intérêt à faire régner ce climat menaçant le vivre-ensemble et distillant des discours de haine, d’exclusion et pratiquant la désinformation et la manipulation ? 

La justice dira son mot, que Le Mouvement de la Paix espère à la hauteur des délits commis.

Pour sa part, Le Mouvement de la Paix apporte toute sa solidarité à la communauté Rom et rappelle que les valeurs qui fondent la culture de la Paix et de la non-violence, appellent à agir contre tous les racismes et la xénophobie.

Stop le racisme, la xénophobie, stop les violences contre les tsiganes, que vive la paix à travers le respect des cultures et le développement de la compréhension et du respect des cultures dont la culture Rom et tsigane.

 

A Paris, le 15/04/2019

Le Mouvement de la Paix

 

Voir ce communiqué en PDF

 

image_print
Facebooktwittermail

Une pensee sur “Non à tous les racismes et à l’anti-tsiganisme

  1. Stop le racisme, la xénophobie, stop les violences contre les tsiganes, que vive la paix à travers le respect des cultures et le développement de la compréhension et du respect des cultures dont la culture Rom et tsigane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *