Le Mouvement de la Paix rappelle son opposition au commerce des armes et condamne la vente d’armes antiémeutes à l’Algérie

A l’occasion de la remise du rapport du gouvernement sur le commerce des armes à l’Assemblée nationale, la radio des sans voix [1] – après étude du rapport du gouvernement au Parlement français concernant les ventes d’armes (publié le 2 juin 2021) – souligne que durant le Hirak algérien, la France a vendu pour 134 millions d’euros de matériels antiémeutes au gouvernement algérien ! Pour les intérêts de qui ?

En effet, le Hirak est ce mouvement populaire et non-violent qui a rassemblé des millions d’algérien.ne.s pour demander plus de démocratie et formuler un certain nombre de réformes structurelles en Algérie. Le monde entier a été admiratif devant le caractère responsable et l’absence de toute violence de ce mouvement malgré la répression.

Le Mouvement de la Paix réitère sa condamnation de ce commerce honteux. Il rappelle que Michèle Alliot-Marie, alors ministre de la Défense, avait proposé le mardi 12 janvier 2011 à l’Assemblée nationale, le savoir-faire français à la police tunisienne pour “régler les situations sécuritaires” [2], en fait l’aide de la France pour mater la révolte démocratique en Tunisie.

La vigilance citoyenne doit être renforcée pour stopper le commerce des armes dont l’interdiction (qui est théoriquement la règle en France) est renforcée quand ces ventes d’armes sont susceptibles de servir à la répression de mouvements sociaux. Nous demandons que la France arrête ces ventes d’armes.

A Paris, le 30 juin 2021
Le Mouvement de la Paix

 

[1] Radio citoyenne algérienne (sur youtube)

[2] Le monde du 13 janvier

 

Voir ce communiqué en PDF

image_print
Facebooktwittermail

Une pensee sur “Le Mouvement de la Paix rappelle son opposition au commerce des armes et condamne la vente d’armes antiémeutes à l’Algérie

  1. C’est de l’aide française au regime change, dans la ligne de l’impérialisme US que dénonce le député communiste au parlement belge Raoul Hedebouw, le 30 juin (www.youtube.com/watch?v=lRjTGOP48PY ) ?
    Aah non, pas cette fois. L’ingérence pseudo humanitaire mais destructrice à la remorque de l’OTAN, c’était en Yougoslavie, Afghanistan, Libye, Syrie. Et un peu différemment au Sahel.
    Là, il s’agit juste d’empêcher la démocratie par l’émeute. Pourvu que cela n’aille pas aussi loin qu’au Yémen.
    Mais dites donc, rien que parmi les diableries parisiennes, il y a de quoi faire pour le MvtPaix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *