L’affiche d’Alexia Henry pour le 21 septembre: une création au service de la paix et du climat

Le Mouvement de la Paix : Comment est née cette coopération entre le Collectif du 21 septembre et  vous ?
Alexia Henry: Je suis étudiante en deuxième année de communication visuelle dans le but de devenir directrice artistique/graphiste. Ma mère, graphiste/maquettiste au Mouvement de la Paix, m’a sollicitée pour faire partie d’un concours visant la réalisation de l’affiche du 21 septembre 2019 « Journée internationale de la Paix », avec pour thèmes: la paix et le climat. Je suis très sensible à ces deux thèmes qui me sont chers et je me suis lancée dans ce projet avec une grande motivation et un réel enthousiasme.

LMP: Quel message vouliez-vous faire passer à travers cette œuvre ?
A.H: L’écologie et la paix sont pour moi des enjeux majeurs de notre société. Deux grandes causes qui concernent chacun d’entre nous. Quand on voit que le dérèglement climatique augmente la température moyenne chaque année, il y a de quoi nous alarmer. Si nous continuons sur cette voie, certaines régions du monde vont devenir inhabitables, causer des milliers de réfugiés, d’exilés sur les routes, voire des milliers de morts. Comme, parmi tant d’autres exemples, la région du nord de la Chine qui comprend Pékin, fortement touchée par la chaleur et un taux d’humidité élevé (selon une étude récente du MIT : Massachusetts Institute of Technology).
Cette inconscience écologique provoque la disparition de millions d’organismes vivants, d’espèces animales et végétales.
En cause, la pêche intensive ou la déforestation qui, en plus de faire disparaître des hectares de forêts, déloge des populations (jusqu’alors coupées du monde) de leur Terre ancestrale. Nous pouvons changer cela, inverser la situation, par des gestes simples. Mais il faut agir vite, il faut agir maintenant ! C’est aujourd’hui que la Terre doit être sauvée, demain il sera trop tard. Les catastrophes naturelles ne sont que la manifestation de l’état de santé de notre planète. Notre Terre est précieuse et unique. Pourtant, l’avidité des hommes l’empoissonne, par ses guerres, sa surconsommation, son besoin de pouvoir et de reconnaissance sociale. Pourquoi dépenser autant dans l’armement et si peu pour l’essentiel comme l’écologie, les besoins humains, l’éducation,… ? Pourquoi créer des armes toujours plus destructives et sophistiquées qui ne font que menacer notre avenir et gangrener notre monde. Que dire de la menace d’un hiver nucléaire ? Nous connaissons aujourd’hui les conséquences de l’arme atomique, pourquoi continuer à l’exploiter ? L’histoire ne nous a-t-elle rien enseignée ?
Nous devons prendre soin de notre planète afin qu’elle devienne le symbole de notre humanisme parfois si aisément oublié.

LMP: Comment votre dessin pour l’affiche exprime t-il cela ?
A.H: J’ai choisi de mettre en avant la Terre. Pour la rendre moins réelle et plus graphique, j’ai opté pour un design géométrique. Cette Terre est composée d’une multitude de petits triangles de couleurs. Chaque continent, pays et île sont distinctement délimités, permettant une compréhension optimale de la géographie de notre planète. Pour symboliser la paix de manière plus prononcée et pacifique, j’y ai incorporé un arc-en-ciel en dégradé. De ce fait et malgré le fait que les pays et continents soient séparés par ces couleurs et ces formes, ils sont unis comme une seule et même entité, à travers l’arc en ciel, symbole de paix. Pour renforcer le côté écologique, j’ai transformé cette terre en fleur, fragile, qu’il faut entretenir afin qu’elle puisse grandir et s’épanouir comme il se doit.
En agissant pour le climat, nous agissons pour la paix, l’un ne va pas sans l’autre. Ils sont étroitement liés, c’est ce que j’ai voulu laisser transparaître dans mon visuel.

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *