La France doit sortir de l’OTAN et exiger sa dissolution

Après la réintégration de la France dans le commandement intégré de l’OTAN décidée par Nicolas Sarkozy en mars 2009, le gouvernement vient de franchir un nouveau pas en proposant à l’OTAN d’accueillir à Toulouse un nouveau Centre d’Excellence OTAN (CEO) exclusivement dédié à l’espace.

En 2019, les alliés ont adopté une politique spatiale de l’OTAN et reconnu l’espace comme milieu d’opérations, au même titre que les milieux aérien, terrestre, maritime et cyber. Cette politique a pour but de soutenir les opérations et les missions de l’Alliance dans des domaines tels que les communications, la navigation et le renseignement. L’arrivée au pouvoir de J. Biden devrait peut-être modifier certaines approches, des discussions sont en cours avec ses partenaires, nous en saurons plus lors du prochain sommet de l’OTAN.

Au-delà des discours officiels, la France renforce sa présence au sein de l’OTAN. Ainsi le navire “Endurance” de l’US Army a accosté à La Rochelle en juillet 2020 pour débarquer des hommes et du matériel destinés à la relève de l’armée US en Allemagne et en Pologne. Un sous-marin nucléaire d’attaque et un navire de soutien français ont navigué récemment en mer de Chine méridionale où la Chine a de fortes revendications territoriales, alors que sont annoncées des grandes manœuvres US/OTAN dans cette région en 2021. Florence Parly y voit une “preuve éclatante” de la capacité de la Marine nationale “à se déployer loin et longtemps en lien avec nos partenaires stratégiques australiens, américains ou japonais”. La ministre a aussi expliqué que la France dispose d’une zone économique exclusive dans la région indo-pacifique, et qu’elle entendait y protéger sa souveraineté et ses intérêts.

La France accueille déjà des installations de l’OTAN comme la base aérienne franco-allemande d’Évreux pour le transport aérien et la base du Mont-Verdun près de Lyon pour la surveillance des vols civils et militaires en lien avec celle d’Aix-en-Provence.

Le budget de l’OTAN est environ 130 fois celui de l’Organisation des Nations Unies dont les objectifs sont le maintien ou le rétablissement de la Paix et l’aide au développement sous toutes ses formes. Ce budget représente 60% environ de l’ensemble des dépenses d’armement dans le monde, 1 917 Md$.

Les liens entre l’Union Européenne et l’OTAN sont forts, les traités de l’UE, surtout le traité de Lisbonne, confient à l’OTAN sa défense : l’adhésion à l’OTAN, de fait, conditionne l’adhésion à l’UE des anciens pays socialistes de l’Est européen. On pourrait parler de consanguinité.

L’OTAN était déjà illégale pour son non-respect de la Charte des Nations-unies, le TIAN aggrave encore cette illégalité en compromettant tous les pays « accueillant » ces armes nucléaires.

Le Mouvement de la Paix demande à notre pays de sortir complètement de l’OTAN et d’inciter tous les autres pays membres à faire de même et à exiger, avec nous, sa dissolution.

 

A Paris, le 22/02/2021
Le Mouvement de la Paix

 

Voir ce communiqué en PDF

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *