Communiqué : le Bureau d’information de l’ONU à Paris doit rester ouvert !

Le Bureau d’information de l’ONU à Paris doit rester ouvert !

 

Le Bureau d’information de l’ONU , comme huit autres Bureaux des pays de l’Union Européenne devrait fermer ses portes . Il s’agit purement et simplement de supprimer toute représentation officielle de l’ONU en France. Une telle suppression s’inscrit dans la ligne des restrictions budgétaires imposées sous la pression des Etats-Unis à l’Organisation, comme celles, scandaleuses effectuées dans les entreprises de maintien et de restauration de la paix sous direction onusienne.

Le gouvernement français ne peut laisser faire une telle opération : Le Bureau d’information de l’ONU à Paris doit rester ouvert !

Le gouvernement Allemand a pris des mesures dans ce sens et le Bureau continuera de fonctionner en Allemagne.

Le Mouvement de la paix rappelle qu’e n l’an 2000, après avoir participé au Sommet du Millénaire, c’est 150 jeunes français qui se sont rendus à l’ONU pour porter 50 000 Manifestes pour une culture de la paix. Une telle initiative, parmi beaucoup d’autres, avait été grandement facilitée par une collaboration avec le bureau d’information en France, source précieuse de renseignements, d’informations et de données sur les activités de l’Organisation et ses nombreux programmes, mais aussi présence physique de l’Organisation en France, à la disposition des citoyens.

Depuis l’an 2000, le Mouvement de la paix a porté les objectifs de la Décennie pour une culture de la non-violence et de la paix, décidée par l’Assemblée générale, au travers de ses initiatives.

Lors de la crise où s’est engagée la communauté internationale au sujet de l’intervention militaire en Irak, le rôle de l’Organisation des Nations Unies a été l’objet d’un immense débat mondial. Elle a constitué un point d’appui pour défendre le droit international et l’unité des peuples du monde.

Ce n’est pas de moins d’ONU dont les peuples et les organisations qu’ils se sont donnés ont besoin, mais au contraire de plus de Nations Unies, d’une meilleure information, de contacts plus étroits et de collaboration pour mener à bien les objectifs décidés par l’Assemblée générale, comme celui d’impulser un mouvement mondial en faveur d’une culture de la paix.

Dans ce moment crucial où évoluent si vite les relations internationales, c’est plus de réalité et de sens qu’il faut donner à ce « Nous, les peuples » par lequel s’ouvre le préambule de la Charte.

Le Mouvement de la paix appelle tous ceux, organisations, institutions ou individus qui voient en l’ONU un point d’appui vers un monde plu juste et plus pacifique et plus démocratique, à exiger le maintien du Bureau d’information en France.

Il appelle également à exiger son maintien dans tous les pays du monde et demande également au Président de la République française de défendre ce dossier jusqu’au plus haut niveau du Conseil de sécurité.

 

Le 6 août 2003

image_print
Facebooktwittermail

5 pensees sur “Communiqué : le Bureau d’information de l’ONU à Paris doit rester ouvert !

  1. Bonjour, Où vous situez-vous exactement à Paris ? Vous n’êtes pas uniquement une antenne d’information ?
    Merci pour cette réponse
    Madame Anne-Marie Martinez

    • Bonjour,

      Nous sommes au 9, rue Dulcie-September à Saint-Ouen (93).

      Merci de votre intérêt pour le Mouvement de la Paix.

      A bientôt.

  2. Bonjour,
    Devant la gravité de la situation en France avec la violence faite aux Gilets Jaunes, je suis extrêmement choquée.
    Ne pouvons nous demander de l’aide, avez vous toujours une délégation à Paris ?
    Merci de l’intérêt que vous porterez à mon message.
    Claire Delacroix Paris 9eme ardt

  3. Comment fait on pour obtenir le Parrainage de l’ONU ?

    Notre projet pour la paix permettra à tous les terriens de s’intéresser et à communiquer sur les rapports de paix entre les humains.
    Pour faire participer tout à chacun à ce projet nous allons organiser un concours mondial radio-télédiffusée (Façon Grand Prix de l’Eurovision) dans le monde entier qui concernera un concours d’œuvre musical dont le thème sera La création et l’Instauration de l’Hymne Mondial.

    L’ONU de 1998 à 2001 s’intéressait déjà à notre projet. Étaient informé à l’époque du projet : Messieur, Bernard Myiet Secrétaire Général Adjoint au maintien de la Paix et Monsieur Shashi Tharor qui poussèrent le projet pour qu’il deviennent événement spécial pour l’année 2002 Les attentats du 11 sept plombèrent celui-ci.

    Nous relançons l’idée. Note association existe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *