Face à l’assassinat monstrueux d’un enseignant, restons unis pour vivre ensemble en Paix !

Le Mouvement de la Paix a appris avec effroi l’assassinat d’un professeur d’histoire-géographie du collège du Bois d’Aulne à Conflans Ste Honorine (78, Département des Yvelines).

Face à ce crime horrible, le Mouvement de la Paix présente ses plus sincères condoléances à la famille de la victime, à la communauté éducative, les élèves, les lycéens et les étudiants.

Cette communauté est touchée dans ses missions fondamentales d’éducation visant à donner à chaque individu les moyens d’analyse de la réalité et donc les moyens de sa liberté de conscience.

Ce sont les fondements du vivre-ensemble en paix et en humanité qui sont attaqués.

Face au terrorisme, défendre ces missions et les enseignants qui les assument, sur tous les sujets (liberté de conscience, d’expression, égalité des genres, laïcité, éducation à la citoyenneté…) est fondamental quelles que soient les pressions et leurs auteurs.

Par-delà nos diversités et nos préférences politiques, syndicales, idéologiques, religieuses, restons unis autour des valeurs humanistes de respect de la vie humaine, de liberté, de fraternité, d’égalité, de laïcité qui constituent les fondements de la communauté humaine vivant en France laquelle aspire, quasi unanimement, à vivre ensemble en paix.

Face à la monstruosité de ce crime nous sommes tous concernés. C’est le moment de défendre et d’amplifier le rôle de l’école, de tous les acteurs de l’éducation populaire mais aussi de tous les acteurs économiques et sociaux. Ils constituent les outils fondamentaux pour la construction d’une société ouverte et solidaire. Il faut remplacer la violence par le débat et par le développement d’une culture de la paix et de la non-violence, remparts à tous les fanatismes et extrémismes violents.

 

Le Mouvement de la Paix
Le 17 octobre 2020

 

Voir ce communiqué en PDF

image_print
Facebooktwittermail