Démenti du Mouvement de la Paix – Livraisons des armes à Kobané

pic_giant_092314_SM_Syrian-Kurds-GLe Mouvement de la paix, solidaire des pacifistes et de la population martyrisée au Moyen Orient, rappelle que l’envoi d’armes supplémentaires dans cette région déjà surarmée, détruite par une violence extrême depuis plusieurs décennies, ne peut être la solution pour protéger les populations.

La signature du Mouvement de la Paix apparait malencontreusement au bas d’un appel qui propose notamment la livraison d’armes à Kobané. Le Mouvement de la Paix vérifie comment sa signature a pu être engagée sur un texte en partie contraire à ses orientations pacifistes.

Oui la vie et la paix dans cette région du monde sont possibles, elles nécessitent que la population française manifeste sa solidarité en demandant :

  • des mesures urgentes pour la protection des populations sous l’égide de forces onusiennes ;
  • un embargo sur toutes les armes dans la région, et un dispositif de sanctions envers les États qui soutiendraient les forces djihadistes ;
  • la traduction devant un Tribunal international de tous les auteurs de crimes de guerre ou de crimes contre l’humanité ;
  • l’investissement des sommes dédiées à l’intervention en Irak (4 400 milliards entre 2001 et 2014) dans les programmes des institutions nationales pour la sécurité globale et l’éducation ;
  • la mise en place sous l’égide de l’ONU d’une conférence internationale pour la paix au Moyen Orient.

La coordination exécutive

 Saint-Ouen, le 17 décembre 2014

 

Contacts :

Michel Dolot : michel.dolot@mvtpaix.org
Guillaume du Souich : nouss@mvtpaix.org

image_print
Facebooktwittermail

3 pensees sur “Démenti du Mouvement de la Paix – Livraisons des armes à Kobané

  1. J’approuve la position exprimée dans ce communiqué.
    Il est effectivement insupportable que l’OTAN se substitue comme gendarme du monde aux instances internationales acceptées par tous : l’ONU.
    Le Moyen-Orient est depuis 60 ans générateur de conflits, or nous assistons à une escalade “diplomatique” de la guerre froide, avec les nouvelles sanctions qui se profilent contre “le dictateur” Poutine, alors qu’aucune preuve n’a encore été donnée de l’implication des troupes russes, ni dans les combats en Ukraine de l’Est, ni dans la destruction de l’avion MH17. Très dommageables au commerce français et européen, les mesures imposées par l’impérialisme menteur augmentent dramatiquement le risque d’un conflit terminal.
    La paix, maintenant !

  2. Il est pour moi inconcevable que l’appel à livrer des armes puisse être considérer comme moyen d’aller vers la Paix.
    Ce mirage est à courte vue. Peut-être que la livraison d’arme peut apparaître une solution soulageuse de conscience, elle empêche surtout la recherche de véritables solutions politiques durables. De plus elle exonère la communauté internationale de ses responsabilités dans la genèse des conflits.
    Un mouvement pacifiste se doit d’être inventif, créatif, incubateur de pensées et solutions nouvelles.
    Bravo au Mouvement de la Paix de refuser la facilité des armes et d’oser prendre à bras le corps les défis d’aujourd’hui.

  3. Bonjour,

    je suis simplement choqué par ce que je lis là. On a souvenir du temps où le mouvement de la paix souffrait de la suspicion d’être en fait aligné sur les positions de l’URSS à des époques où celle-ci ne se cachait ni de son militarisme ni de son impérialisme.

    La fin du bloc soviétique aura heureusement levé cet hypothèque sur le pacifisme français qui dont la réputation s’était trouvée déjà fort malmenée lorsque ses positions l’avaient rapprochée, avant-guerre, de l’Allemagne nazie, également militariste et non moins agressive pour que nombre de ses adeptes sombrent dans la collaboration la plus enthousiaste avec celle-ci.

    Aujourd’hui faut-il vraiment que cette scène se rejoue avec Poutine et Assad ?

    Qu’en même temps le Mouvement de la Paix se trouve invité par l’Institut de Hautes Etudes de la Défense n’est pas forcément à son honneur non plus.

    Faut-il comprendre que, dans notre Etat ultra-militariste, est entretenu un faux mouvement de la paix, aux seules fins d’étouffer le risque d’une critique pertinente ?

    En ce centenaire de la guerre de 14 où l’on célèbre la première et ultime grande trahison de ce mouvement dans l’abjecte Union sacrée qui perdure, on ne peut que gueuler avec Prévert, quelle connerie que le pacifisme militariste !

    Et que vive un véritable pacifisme dont l’humanité a tant besoin, si urgemment, et où tous les retardateurs de conscience feraient mieux de prendre des vacances.

    Cordialement,

    Michel Sitbon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *