Congrès de Saint-Ouen 2005 – APPEL DU CONGRES

 

APPEL DU CONGRES

Changeons le monde, cultivons la Paix.

Le monde est malade. Malade des injustices et des inégalités, malade des dominations et des guerres. Cela touche à des degrés divers tous les coins de la planète.

Les dépenses militaires dépassent de nouveau les mille milliards de dollars par an. Les victimes des guerres qui ravagent tant de pays sont à 45% des enfants. La misère, les maladies, les violences frappent les populations, poussant à des flux migratoires massifs.

En France, la violence est le signe spectaculaire d’une société en crise, exigeant de fortes réponses sociales. Chômage, précarité, pauvreté, logement indigne, crise de la citoyenneté, crise de l’éducation : l’insécurité sociale croissante au cœur d’une société qui survalorise l’argent a produit ces situations inquiétantes.

L’avenir de nos quartiers et l’avenir de notre planète exigent des réponses inédites en rupture avec une culture guerrière de domination où la loi du plus fort ou du plus riche règne en maître.

C’est à un véritable projet de développement humain qu’il nous faut travailler ensemble.

La culture de Paix est de nature aujourd’hui à répondre aux exigences universelles de respect des droits humains et sociaux dont la garantie pour chacun assure la sécurité de tous.

Cultiver la Paix du quartier à la Planète, c’est multiplier des espaces de rencontres où prévalent le respect, la dignité, la justice et le droit pour tous.

Nous devons avoir l’ambition d’emprunter ces voies nouvelles en prenant appui sur le droit international, l’Organisation des Nations Unies et les mobilisations sociales et citoyennes dans le monde.

Pour le Mouvement de la Paix, cela passe notamment par la réduction de 50% des dépenses militaires mondiales dans les 10 ans à venir. En France, cela représente 2,5 milliards d’euros disponibles immédiatement, pour répondre aux urgences sociales et satisfaire des besoins cruciaux de logement, de santé, d’éducation, …

C’est possible en arrêtant la modernisation des armes nucléaires et en stoppant le programme du nouveau missile M51.

Construire la Paix du quartier à la Planète est bien plus difficile que de faire la guerre. Cela demande du courage politique.

Pour répondre à la situation d’urgence révélée par les violences urbaines de ces dernières semaines, le Congrès du Mouvement de la Paix demande au Président de la République de réunir une conférence nationale rassemblant tous les acteurs sociaux concernés afin d’engager le dialogue et d’apporter des solutions concrètes.

Pour offrir durablement en France un espace de dialogue et de rencontres entre tous ceux qui veulent empêcher les guerres et promouvoir la Culture de Paix, le Congrès du Mouvement de la Paix propose à toutes les forces pacifistes, citoyennes et sociales la création d’un Forum permanent pour la Paix.

Saint Ouen, le 13 novembre 2005

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *