Avec le décès de Dominique Lalanne, le Mouvement de la Paix perd un ami et un compagnon de lutte

Nous sommes tristes. Dominique Lalanne nous a quittés le dimanche 23 janvier, laissant pour tous ceux et celles qui l’ont connu et côtoyé le souvenir d’un homme attachant et intransigeant.

Habitué permanent à la vigie à Paris, exigeant dans les forums sociaux et les instances internationales, il a été présent dans tous les lieux pour expliquer et convaincre du danger et de l’inutilité de la bombe. Il a apporté son concours au Mouvement de la Paix en siégeant à son Bureau National.

Engagé de longue date  pour l’écologie et l’abolition, il savait le lien étroit entre un monde de paix et une planète vivable pour toutes les générations.

Il serait trop long d’énumérer toutes les actions de Dominique, il les a toutes conduites avec une grande humanité qui poussait au respect pour l’homme qu’il était.

Il n’épargnait ni son temps ni son argent pour défendre la cause à laquelle il a consacré toute sa vie.

Son exemple restera vivant pour nous toutes et tous.

Repose en paix, l’ami.

Le Mouvement de la Paix présente ses sincères condoléances à sa famille et ses proches.

 

A Paris, le 26 janvier 2021
Le Mouvement de la Paix

 

 

Voir cette déclaration du Mouvement de la Paix en PDF

 

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *