Attribution du prix Nobel de la Paix à deux journalistes

Le Mouvement de la Paix se réjouit de l’attribution du prix Nobel de la Paix à deux journalistes. Il voit dans cette attribution la reconnaissance du rôle essentiel de la presse et de l’information dans la construction de la paix. Cette attribution souligne aussi l’importance pour la paix de dégager le journalisme de l’emprise des pouvoirs qu’ils soient politiques ou économiques, pour permettre l’existence d’un journalisme d’investigation basé sur l’examen contradictoire de la réalité et des faits. Cette exigence que requiert la liberté d’investigation des journalistes doit cependant s’accompagner de conditions permettant l’existence de journaux d’opinion. Ce sont là des facteurs nécessaires à l’émergence d’une Culture de la Paix basée sur l’engagement de citoyens éclairés et informés.

À cette occasion, le Mouvement de la Paix appelle à maintenir notre soutien à Julian Assange et à tous les journalistes et journaux qui permettent une information dégagée de la tutelle des lobbies militaro-industriels.

Le Mouvement de la Paix rappelle que le livre blanc pour la Paix élaboré en 2017, par une cinquantaine d’organisations, avance  la nécessité d’une réforme démocratique en faveur des médias dans l’esprit de ce que portait le Conseil national de la Résistance dans notre pays à la libération.

Il rappelle aussi la résolution des Nations Unies sur la Culture de la Paix pour « Soutenir la libre circulation des savoirs et de l’information par l’indépendance des Médias. »

Le Mouvement de la Paix
A Paris, le 13 octobre 2021

 

Voir ce communiqué en PDF

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *