Appel à un cessez-le-feu immédiat dans la guerre qui oppose l’Azerbaïdjan à l’Arménie

Les forces armées azéries ont déclenché fin septembre une offensive militaire contre la province du Haut-Karabagh, actuellement connue sous le nom de République d’Artsakh, région peuplée d’Arméniens et rattachée à l’Azerbaïdjan par Staline, région de facto indépendante depuis 1991, mais non reconnue officiellement par la communauté internationale.
Rappelons qu’un cessez-le-feu a été obtenu en mai 1994 après le blocus imposé par l’Azerbaïdjan dès 1990 et la guerre qui s’en est suivie et qui a fait de nombreuses victimes. En avril 2016, les forces azéries ont de nouveau tenté une offensive arrêtée au bout de quatre jours grâce à l’intervention de la Russie, des États-Unis et de la Turquie.

L’offensive qui se joue actuellement est d’une ampleur inédite depuis la guerre de 1991-1994 et dépasse largement les frontières de la république d’Artsakh. Des combats se déroulent aux frontières de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan. De nombreuses villes subissent des bombardements causant la mort de nombreux civils et la destruction de logements et d’infrastructures. Des forces aériennes (drones, aviation, tirs de missiles) et terrestres (infanterie et usage de chars) ainsi que la présence avérée de 850 mercenaires syriens au combat du côté azéri donnent une dimension particulièrement tragique et inquiétante à cette guerre qui semble se dérouler une fois de plus dans l’indifférence de la communauté internationale sur fond d’épidémie Covid-19 et de crise économique mondiale. La Turquie, membre de l’OTAN, est pour sa part soupçonnée de soutenir militairement l’offensive azérie.

Chaque heure qui passe, ce sont des vies, en particulier celles de civils innocents, qui tombent sous les bombes, les balles et les tirs d’artillerie.

Notre mouvement pacifiste interpelle et encourage vivement les autorités françaises à agir au plus vite pour faire prévaloir une solution diplomatique et mettre fin à cette guerre qui déstabilise la région. Il y a urgence pour la Paix!

A Paris, le 6 octobre 2020

Le Mouvement de la Paix

 

Voir ce communiqué en PDF

image_print
Facebooktwittermail

Une pensee sur “Appel à un cessez-le-feu immédiat dans la guerre qui oppose l’Azerbaïdjan à l’Arménie

  1. Tous les conflits se résolvent autour d’une table de négociation.
    Evitons d’avoir des victimes et de faire beaucoup de malheureux!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *