26 septembre : Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires

Malgré l’opposition des puissances nucléaires, l’ONU a proclamé la journée du 26 septembre, Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires [1]. Il appartient à tous les membres de la société civile de s’emparer de cette Journée pour exiger, partout, en tout lieu, le respect de cette résolution et promouvoir la réalisation de cet objectif.

Au terme de la rando ascension du Ménez Hom, pour la  Paix, et faisant face au sanctuaire militaire nucléaire de l'Ile-longue (Finistère), la pose photo plein vent diffuse les messages en phase avec l'actualité de commémoration Hiroshima et Nagasaki, et d'exigence de faire taire les armes partout. Le 10 août 2014

La résolution 68/32 demande aux pays nucléaires de tenir leurs obligations liées au Traité de non prolifération (TNP) et invite les États Membres, le système des Nations Unies et la société civile, y compris les organisations non gouvernementales, les milieux universitaires, les parlementaires, les médias et les particuliers, à marquer et à promouvoir la Journée par toutes sortes d’activités d’information et de sensibilisation du public.

Suite aux conclusions de la deuxième conférence sur l’impact humanitaire des armes nucléaires, de Nayarit (Mexique), l’Autriche a annoncé qu’elle accueillerait la 3ème conférence. Celle-ci se tiendra les 8 et 9 décembre. Une conférence de la société civile organisée par ICAN s’y tiendra les 6 et 7 décembre juste avant la conférence officielle. Il nous faut ainsi gagner la participation des puissances nucléaires, du moins celle de la France, à cette conférence. C’est une prérogative étant donné que les pays signataires du TNP (dont la France) se réuniront en avril 2015 pour la Conférence d’examen du TNP.

Pour cela, le Mouvement de la Paix appelle à la mobilisation en investissant le plus largement possible le domaine public par la distribution de tracs et de pétitions, en initiant des campagnes de signatures pour l’élimination des armes nucléaires et en demandant des rendez-vous avec les Préfets et les parlementaires. A cet effet, le Mouvement de la Paix souhaite attirer l’attention sur la tenue de deux initiatives nationales: La conférence ICAN France le 25 septembre à Paris et le Camp de la Paix “Mégastop au Mégajoule” [2] les 27 et 28 septembre, sur la commune du Barp (33).

Abolir l’arme nucléaire est une nécessité.

Nous l’obtiendrons en multipliant le plus d’actions possible sur tout le territoire !

 

Le Mouvement de la paix,

Saint-Ouen, jeudi 25 septembre 2014

 

Contact : presse@mvtpaix.com

 

[1] cf. résolution 68/32, 5 décembre 2013

[2] Rassemblement, A.G, marches sont au programme, pour plus de renseignements et inscription, prenez contact avec : peaceonmegajoule@riseup.net

image_print
Facebooktwittermail

Une pensee sur “26 septembre : Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires

  1. La déclaration des Droits de l’homme demande à ce que chacun ait sa place sur cette terre. Pourquoi vouloir chasser à tout prix les palestiniens installés depuis des générations ?
    Il y a de la place pour tous. Les Israéliens sont bien accueillis chez nous, nous ne les avons pas mis dehors…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *