Comité francilien : Après les Marches de la Paix du 23 septembre 2017 à Paris


Nous étions 5000 artisans de la Paix à marcher entre la place de la République et la place de la Bataille de Stalingrad à Paris ce 23 septembre 2017, à l’appel du Collectif « En marche pour la Paix ». Sur les photos, à voir notamment sur le site du Mouvement, vous verrez un cortège dense, coloré et joyeux. Les bords du canal St Martin sont toujours pleins de monde, en général des jeunes, surtout quand il fait beau. De nombreux contacts ont donc pu se faire.

Lecture a été faite de l’Appel national et de la Déclaration élaborée et adoptée par le Collectif francilien. Cela a particulièrement intéressé les participants ainsi que des poèmes de Paix qui les ont émus. Les slogans durant la marche reprenaient les différents éléments de ces textes.

Dans le carré de tête et dans le cortège, des responsables régionaux et nationaux des organisations appelant à la Marche pour la Paix : Femmes Solidaires, Femmes Égalité, UNEF, JC, MRJC (Jeunesse chrétienne rurale), Survie, BDS-Paris, AFASPA, AIEP, AFPS, MRAP, LDH, UPF, PCF, PCOF, CGT, FSU, ACTIT, Kurdes, France-Kurdistan, JOC, Appel des Cent-Bagnolet, ANCDRP, Pionniers, Ensemble !, Collectif Citoyens et Policiers, des coréens, des chinois d’Asia 2.0 et bien d’autres dont je prie d’excuser mon oubli. Notons la présence parmi nous d’une israélienne et d’une palestinienne toutes deux membres de l’association des « Familles endeuillées », d’un vétéran US de la guerre d’Afghanistan, d’un militant de la Paix de RD Congo, d’un adjoint au Maire de Palerme, qui étaient présents la veille à la Journée de la Fondation Gabriel Péri « Les chemins de la Paix aujourd’hui ». Le Collectif francilien s’est enrichi de 5 nouveaux partenaires.

Le Mouvement était très présent avec des membres de tous les comités d’Ile de France qui n’étaient pas mobilisés dans leur ville ou quartier et qui ont su se placer tout au long du cortège pour en garantir la cohésion. Les diffusions importantes de tracts appelant à cette Marche, dans leur ville et arrondissement, ou dans les manifestations contre les ordonnances Travail notamment, ont fortement contribué à cette belle mobilisation.

Nous ferons bientôt avec toutes les organisations partenaires le point sur ces marches, ce qui a bien fonctionné, ce qui a moins bien fonctionné ainsi que les effets sur la mobilisation des différentes manifestations s’étant déroulées le même jour ou les jours précédents à Paris.

Rendez-vous a été pris, si le Collectif en décide ainsi, pour le 22 septembre 2018 avec comme objectif de doubler encore le nombre des marcheurs.

 

Yves-Jean Gallas

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *