Comité de Grenoble : Une Marche de la Paix au bord de l’Isère…


Le 24 septembre dernier, la Marche de la Paix de Grenoble a rassemblé environ 300 personnes.

presseQuelques marcheurs ont été (un peu) déçus, car ils s’attendaient à une manifestation. Or nous avions choisi un parcours semi-agreste le long des quais de l’Isère, ce qui en a surpris plus d’un. Seule la dernière partie du parcours s’est déroulée dans le centre-ville de Grenoble. Mais les marcheurs ont été bien récompensés au terme du parcours, car une chanteuse, Malika Bazega (un nom à retenir), une compositrice-interprète (de talent), qui avait composé une chanson pour la paix de bien belle facture.

L’autre volet de notre Journée International de la Paix, ce fut la représentation (durant 4 jours) de la pièce de théâtre “Avant Lysistrata” (d’après Aristophane): des Athéniennes décident, non sans difficulté, d’entreprendre une guerre du sexe pour dissuader leurs maris de partir à la guerre contre Sparte. Une comédie très tonique et très truculente, et aussi très efficace sur le plan de la lutte contre la guerre. C’est là – il faut le souligner – le plus ancien texte connu de lutte contre la guerre (411 avant JC). Le public a apprécié.

Cela dit, beaucoup de participants ont demandé une action forte et spécifique contre l’intention du gouvernement de doubler les crédits alloués à la force de frappe nucléaire française.

 

 

 

 

marche24092016

marche24092016_2

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *