Journée mondiale du Vivre ensemble en Paix

« VIVRE ENSEMBLE EN PAIX, UN OBJECTIF ET DES LUTTES POUR UN MONDE ENFIN HUMAIN »

Comme l’a déclaré le 16 mai 2021 la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, la journée internationale du vivre ensemble en paix « nous rappelle tout le travail qui reste à mener pour préserver la paix, qui n’est jamais un acquis, et toujours à construire ».

Selon l’ONU, le 16 mai, Journée internationale du vivre-ensemble en paix « s’inscrit dans le cadre de la Charte des Nations Unies, qui affirme la nécessité d’agir pour préserver les générations futures du fléau de la guerre ; et dans le cadre de la déclaration et du programme d’action des nations unies en faveur d’une culture de paix,… afin de promouvoir une culture de paix et de non-violence pour le bien de l’humanité, en particulier celui des générations à venir ».

En ces temps où la guerre fait rage en Ukraine et ailleurs dans le monde, où les dépenses militaires ont atteint un niveau jamais atteint de 2013 milliards de dollars en 2021, alors que le racisme, la xénophobie, les féminicides, les violences économiques condamnent des millions de personnes à  vivre dans l’insécurité, plus que jamais la mobilisation individuelle et populaire est nécessaire pour stopper les guerres et les violences et construire la paix.

Cette journée doit être l’occasion pour toutes et tous « d’exprimer le désir profond de vivre et d’agir ensemble, unis dans la différence et dans la diversité, en vue de bâtir un monde viable reposant sur la paix, la justice et la solidarité humaine ».

Bien sûr, cela nécessite aussi de résoudre les problèmes internationaux d’ordre économique, social, culturel, climatique ou humanitaire et de lutter pour le respect de tous les droits humains partout et pour toutes et tous sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion.

Le Mouvement de la paix entend faire de cette journée un point de départ pour redynamiser ses programmes d’action prioritaires pour la paix en Europe et au Moyen Orient, pour la diminution des dépenses militaires, pour l’éducation à la culture de la Paix, pour l’élimination totale des armes nucléaires, pour l’arrêt d’un commerce des armes criminel dont le forum mondial des ventes d’armes d’Eurosatory [1] du 13 au 17 juin est une des manifestations les plus révoltantes de cette culture de la guerre qui s’oppose au vivre ensemble en Paix.

C’est autour du 16 mai 2022 que le Mouvement de la Paix a décidé de lancer une nouvelle initiative nationale sous le titre « En mai les arts en paix » appelant à la créativité artistique de la population, mais aussi pour lancer de nouveaux partenariats autour d’actions d’éducation à la paix en Palestine (Gaza) et dans la région des grands lacs africains, et pour lancer une action nationale pour une meilleure prise en compte de l’éducation à la culture de la paix dans les programmes scolaires.

 

Le Mouvement de la Paix
Saint-Ouen le 14 mai 2022

 

[1] Officiellement dénommé « forum mondial de la défense et de la sécurité ».

 

 

Voir cette déclaration en PDF

image_print
Facebooktwittermail