« La bombe et nous », un film pour briser l’omerta


Sommes-nous pris au piège de l’arme nucléaire ? Peut-on vivre sans elle ? Peut-on penser le monde autrement que par un équilibre de la terreur ? Est-elle, au contraire, un gage de paix et de stabilité ? Ces questions autour de l’arme atomique existent depuis la naissance même de l’engin, alimentant les peurs les plus terribles et les discours les plus dangereux. Ceux qui la créèrent manifestèrent très tôt leur hostilité vis-à-vis de la bombe qu’ils avaient mise au point… Paradoxe de cette arme pas comme les autres.

Entretien avec Jean-Claude Bauduret, producteur associé du film, avec Coopérative DHR.

– Vous sortez bientôt un film sur la France et la bombe nucléaire, réalisé par Xavier-Marie Bonnot. Quelle est la genèse de ce film, et pourquoi un film sur la bombe atomique ?
Le film est né suite à une réunion du collectif ICan à laquelle j’ai participé, et dont le Mouvement de la Paix est l’une des principales organisations composantes. La plupart des participants faisait le constat que cette question de l’armement nucléaire ne passionnait pas le grand public alors qu’il s’agit d’un sujet majeur. Pour la France et les Français mais aussi pour le monde. J’avais pu aussi le constater à titre personnel. Adhérent d’ATTAC Gers, je faisais participer notre association à la Journée internationale de la Paix les 21 septembre et, durant trois ans, j’ai vu le peu de succès dans la mobilisation autour de cette question. Au fil des rencontres avec le Collectif est née l’idée d’un film pour alerter l’opinion publique, et briser l’omerta autour de ce sujet. Militant pacifiste depuis très longtemps, j’ai eu l’opportunité de pouvoir aider au premier financement de ce film avant que nous ne fassions appel au financement participatif.

– Où en est-on ? Ce film va-t-il voir le jour ?
Oui. L’un des principaux écueils a été le règlement des droits pour l’utilisation des archives vidéos, s’élevant à 15.000€. Aujourd’hui le film est financé pour pouvoir être visionné, mais pas assez pour une sortie commerciale. Mais notre souhait premier est de lancer le débat sur l’armement nucléaire. Aussi le partenariat avec Le Mouvement de la Paix permettra aux Comités d’organiser des rencontres-débats autour de cette problématique. L’ONU est la seule structure où la majorité des pays est présente. En ce moment y est discuté le Traité d’interdiction de l’arme atomique, c’est donc LE moment pour mettre le sujet sur la table ! La position de la France est de dire « On est en paix grâce à la bombe » alors que la France est en guerre ailleurs !

– Pourquoi ce partenariat avec La Mouvement de la Paix ?
On a sollicité toutes les organisations composantes d’ICan, et Le Mouvement de la Paix a été l’une des premières à répondre favorablement. Le Mouvement de la Paix existe depuis 1948 et a été créé en vue du désarmement nucléaire, il est donc tout à fait légitime à mener ce combat. D’ailleurs le film sera présenté en avant-première lors du Conseil national du Mouvement, le 24 juin à Créteil.


Plus d’infos : LA BOMBE ET NOUS

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *