Un nouveau crime en Tunisie contre la démocratie

Hier matin 25 juillet, Mohamed Brahmi, élu comme député du Front Populaire à l’Assemblée Constituante de Tunisie, a été assassiné.

 

Cet assassinat intervient après le meurtre d’un autre député de la même formation, Chokri Belaïd juste avant le Forum Social mondial, il y a quatre mois environ. Même si ce meurtre n’a pas encore été revendiqué, nul doute qu’il vise à faire obstacle à une évolution démocratique que le peuple tunisien revendique avec toujours autant de force et de volonté.

Cette évolution souhaitée par tous les peuples, est partagée par Le Mouvement de la Paix qui a pour boussole la Culture de la paix et de la non-violence pour laquelle s’est engagée la communauté internationale : la participation démocratique, le développement économique, la tolérance et la solidarité, le respect des droits de l’homme et la promotion de la paix. Au nom de ces valeurs et principes nous dénonçons ce crime.

Nous tenons à assurer notre compassion à la famille de Mohamed Brahmi, à ses amis et toute notre solidarité à ses compagnons de lutte pour plus de justice sociale ainsi qu’au peuple tunisien qui a déjà beaucoup souffert.

 

Le Mouvement de la Paix

Saint-Ouen, le 26 juillet 2013

 

Contacts :
Jeannick Lepretre : jeannick.lepretre@mvtpaix.org – 01 40 12 72 33
Presse: catherine.rio@mvtpaix.org –
01 40 12 72 35

 

 

LE MOUVEMENT DE LA PAIX

MAISON DE LA PAIX, 9 rue Dulcie September – 93400 Saint-Ouen

Tel : 01 40 12 09 12 – Fax : 01 40 11 57 87

Site web : www.mvtpaix.org – mail : national@mvtpaix.org

Agréé Association Nationale de la Jeunesse et d’Education Populaire

 

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *