Comité de Brive : Á la sous-préfecture contre les armes !

Une délégation du Mouvement de la Paix 19 (Eliane Leymarie, Louis Puydebois et Alain Vacher) a été reçue par le Secrétaire Général de la Sous-Préfecture de Brive le 14 Juin 2016.

A cette occasion, les membres du Mouvement de la Paix ont demandé que ce « Super Marché » de l’armement qui a ouvert ces portes à Villepinte soit à l’avenir interdit.

Les nouvelles armes présentées pouvant tuer encore plus rapidement et encore plus de civils, ce Salon « de la mort » est totalement indécent et provocateur.

L’argent dépensé pourrait être utilisé à des fins plus pacifiques et venir en aide aux peuples aujourd’hui victimes des guerres.

Pour la délégation, cela va dans le même sens que la campagne internationale de signatures de soutien à l’appel des Hibakusha, les survivants aux bombes atomiques de Hiroshima et de Nagasaki, pour l’élimination des armes atomiques ; les sommes ainsi économisées pourraient permettre aux migrants de rester dans leur pays, en paix, en sécurité, avec de meilleurs conditions de vie.

Les membres du Mouvement de la Paix ont indiqué qu’une pétition contre l’EUROSATORY était en cours. Ils ont aussi manifesté leur colère suite à la présentation d’armes dans un Lycée briviste.

Le Comité de Brive a été reçu à la sous-préfecture

Le Comité de Brive-Corrèze a été reçu à la sous-préfecture dans le cadre de sa mobilisation contre Eurosatory, le salon de l’armement.

Le Comité de Brive-Corrèze a été reçu à la sous-préfecture dans le cadre de sa mobilisation contre Eurosatory, le salon de l'armement.

Le Comité de Brive-Corrèze a été reçu à la sous-préfecture dans le cadre de sa mobilisation contre Eurosatory, le salon de l’armement.