Béziers (34) : La Paix s’affiche


Ce samedi 22 septembre, dans le cadre de la journée internationale de la paix, une douzaine de militants du collectif pacifiste du Biterrois avaient installé un table en haut des Allées Paul Riquet. Des drapeaux du Mouvement de la Paix la signalaient à l’attention des passants.


Sur cette table était présentés divers documents ainsi que le texte d’une pétition demandant que la France ratifie et applique le traité d’interdiction des armes nucléaires adopté par l’ONU le 7 juillet 2017. Nombreuses ont été les personnes qui se sont arrêtées et ont apposé leur signature à la pétition.

Des discussions ont eu lieu avec quelques-unes d’entre elles, souvent, mais pas toujours, des gens connus des militants pacifistes. Tiens, ce jeune Marocain par exemple a fait état du néocolonialisme qui sévit dans son pays.

Le lien était rapidement fait entre les folles dépenses du budget de l’armement et les besoins sociaux non satisfaits. Evidemment le cas des retraités venait à l’esprit de chacun. Mais on sait que la situation qui résulte d’une certaine logique touche toutes les catégories de travailleurs, les jeunes sous des formes différentes de celles qui affectent les vieux.

Entre 10 et 12 h les militants pacifistes sont restés près de la table sur laquelle ils avaient déposé leur matériel. Ils ont été rejoints par Aimé Couquet, conseiller municipal de Béziers.

Cette action du 22 septembre n’est qu’un des éléments qui caractérisent l’activité multiforme du collectif pacifiste du Biterrois. Bonne continuation, bon courage aussi, le contexte ne facilite pas la tâche pourtant incontournable si on tient compte des enjeux, pour la culture de paix et de non-violence.

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *