Commémoration d’Hiroshima à Saint-Étienne


Ce lundi 6 août, place Jean Jaurès, les militants de la paix stéphanois, comme ils le font depuis 28 ans sauf deux interruptions, ont commémoré le bombardement atomique sur Hiroshima qui fit plus de 100 000 victimes en quelques jours, il y a 73 ans.

Daniel Durand, au nom du Mouvement de la paix, a rappelé que l’idée de l’interdiction des armes nucléaires, gagne du terrain : un sondage effectué en juin 2018 par l’IFOP à la demande conjointe du Mouvement de la Paix, du journal La Croix et du Mensuel Planète Paix révèle que « 76 % des Français sont favorables à ce que la France s’engage dans un processus international d’élimination totale et contrôlée des armes atomiques, tel que prévu par l’ONU ». Il a appelé la population stéphanoise à participer à la marche pour la paix organisée à Saint-Étienne le samedi 22 septembre, par de nombreuses organisations.

Malgré la chaleur oppressante sur l’agglomération stéphanoise, des militants de la CGT, du MAN et de la Libre pensée s’étaient joints aux militants pacifistes devant le buste de Jaurès.

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *