Mellionec : 11 novembre pacifiste dans les Cotes d’Armor


Francoise Loarer, membre nouvellement élue au Conseil National du Mouvement de la Paix, s’est exprimée à Mellionnec aux cotés de la Libre pensée en tant que nouvelle animatrice du Mouvement de la paix dans les Cotes d’armor.

MELLIONNEC LE 11 NOVEMBRE 2017

En ce 11 novembre nous honorons la mémoire des victimes de la guerre 14/18.

Et plus précisément ici à Méllionnec et dans beaucoup d’autres lieux de notre pays, la mémoire de ceux qui ont été sommairement fusillés par des balles françaises parce qu’ils refusaient de servir de chair à canon. Des fusillés sous des balles françaises du fait de l’abus de pouvoir sans retenue de généraux, comme Pétain, qui ont été des exécuteurs sans pitié de réfractaires, de mutins.

Alors qu’aujourd’hui la guerre continue de meurtrir des peuples au Moyen Orient, en Afrique, en Europe il est important de réaffirmer le droit des peuples à la paix.

Pour Anatole France : « On croit mourir pour la patrie, on meurt pour les industriels », pour Prévert « Quelle connerie la guerre » et Berthold Brecht parlant du fascisme prévenait : « le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde ».

Autant de citations, encore tout à fait d’actualité, qui appellent à faire du 11 novembre un moment de réflexion sur les causes des guerres et sur les dangers de la militarisation actuelle du monde.  Militarisation qui s’exprime à travers ce chiffre incroyable de 1800 milliards de dollars de dépenses militaires en 2016 alors que le budget des Nations Unies pour la paix n’est que de 8,6 milliards de dollars.

L’adoption par les Nations Unies le 7 juillet dernier d’un Traité d’interdiction des armes nucléaires est un succès des mobilisations, un espoir et un pas vers l’abolition  des armes nucléaires.

Ceux qui dirigent le monde, puissances politiques et économiques, nous conduisent à un accroissement insupportable des inégalités. Cette situation, qui plonge plus d’un milliard d’habitants de la planète dans l’extrême pauvreté, est un facteur majeur d’insécurité sociale, de violences et de conflits armés. C’est sur la pauvreté notamment que prospère le terrorisme.

Nous appelons le gouvernement français à ratifier et signer le Traité d’interdiction des armes nucléaires de l’ONU, à renoncer à porter son budget militaire à 2% du PIB et  à se retirer de l’OTAN.

Le Mouvement de la paix s’associe à la demande de toutes les associations et organisations que les Fusillés pour l’exemple fassent l’objet d’une réhabilitation générale et collective.

Ensemble agissons pour la construction d’une culture de paix.

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *