Comité de Montmélian : Le Courseton de la Paix de Coise (Savoie)


Le 10 Juin 2017 le village de Coise organisait sa désormais traditionnelle Journée pour VOTRE Environnement, proposant sur une vingtaine de stands, des expositions et des animations sur le recyclage des déchets, les plantes invasives, la préservation des semences, les véhicules non polluants, et autres produits naturels pour la vie courante. Comme la dernière fois, le stand du Mouvement de la Paix y avait sa place, en tant que participant à la lutte pour la préservation de l’espèce humaine et de sa qualité de vie. Il y présentait aussi le tout nouveau Livre Blanc de la Paix. Les courtes allocutions de Monsieur le Maire et de Madame la Députée ont toutes deux mis l’accent sur ces urgences rappelant le mot de Mauriac : « Il ne sert de rien à l’homme de gagner la lune s’il parvient à perdre la terre. »

A cette occasion, à l’initiative de Robert Novel, le Mouvement de la Paix proposait un « Courseton pour la Paix » destiné aux jeunes du primaire, de préférence avec leurs parents. Contrairement aux compétitions sportives habituelles, il s’agissait pour les enfants de parcourir la plus longue distance possible en un temps donné et au service d’une cause. Le circuit coisin faisait 800m et la durée 15mn. La distance cumulée a été de 30,2 km, ce qui est beaucoup si on considère le jeune âge des enfants.

Ce courseton n’était pas que sportif, mais aussi culturel, puisque tout au long du parcours, tous les 100m, étaient disposés des panneaux d’information sur la paix, la guerre et les dangers de l’arme nucléaire, entre autres. Interrogés en fin de parcours, les enfants ont répondu avec enthousiasme et justesse aux questions.

C’était du travail, de préparation du parcours, de balisage, de sécurisation, de préparation des panneaux, mais les participants ont été très heureux de cette initiative. Comme c’était une première, nous n’avons pas trop été déçus par la participation relativement faible compte tenu de l’information affichée et distribuée dans le carnet des écoliers du canton (500 flyers, avec l’accord des directeurs des écoles) et relayée par la Mairie de Coise.

Surtout, l’idée qui sous-tendait cette manifestation correspond bien aux valeurs que nous défendons, dans notre époque d’individualisme forcené, où la récompense va au seul gagnant. Les enfants se souviendront du courseton de Coise.

Roland Gardien

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *