Après les derniers attentats en Irak : solidarité avec le peuple Irakien

Attentat IrakLes attentats que vient de subir le peuple irakien ces derniers jours s’inscrivent dans la longue liste d’attentats subis par les populations civiles irakiennes.

Le Mouvement de la Paix tient à réaffirmer sa solidarité avec le peuple Irakien et tous les peuples du Moyen et Proche-Orient et d’ailleurs, victimes de la guerre et du terrorisme.

Le Mouvement de la Paix rappelle l’immense responsabilité sur la période récente, des Etats, en particulier ceux qui sont membres de l’OTAN, qui ont conduit des guerres illégalement en 2003 en Irak (USA, GB etc.) et en 2013 en Libye en violant la résolution initiale des Nations Unies. Ces derniers portent une immense responsabilité dans la succession d’horreurs subies par les populations de ces régions et l’aggravation générale de la situation au Moyen-0rient.

Nous n’accepterons jamais que notre émotion, face aux souffrances du peuple Irakien et des peuples de la région, soit utilisée pour escamoter les responsabilités d’une situation qui résulte d’abord de l’invasion en 2003 de l’Irak par les USA, la Grande-Bretagne et leurs alliés – en violation du droit international – après le mensonge éhonté, le 5 février 2003, de Colin Powell brandissant à l’ONU sa fiole censée prouver l’existence d’armes de destruction massive sur le territoire irakien.

Le rapport Chilcot sur l’engagement du Royaume-Uni dans la guerre en Irak en 2003, publié récemment, commence à démontrer ces responsabilités en critiquant sévèrement l’action de l’ancien Premier ministre Tony Blair et le rôle des services secrets.

Saint-Ouen, le 13 juillet 2016
Le Mouvement de la Paix
Contact : Roland Nivet, 06 85 02 87 14

________________________________________

Note complémentaire : extrait du communiqué du Mouvement de la Paix en date du 09.09.2015 : « Force est de constater que les interventions militaires et les guerres sont toujours des échecs. Elles amènent toujours de nouveaux conflits sans jamais permettre de construire une paix durable […]. Les populations civiles qui ne demandent qu’à vivre en paix sont les principales victimes […]. La guerre et les inégalités de développement conduisent au chaos et enfantent des monstruosités. Le quotidien tragique des populations au Moyen-Orient et dans nombre de régions subsahariennes est proprement invivable, inacceptable et relève de ces monstruosités tout comme l’émergence de Daesh, Boko Haram etc. » Cf article

image_print
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *